Actu

Maison en bois, ce qu’il faut savoir

De nos jours, l’écologie occupe une grande place dans notre société. La maison en bois répond à bon nombre de critères notamment de par le matériel principal dont elle est composée : le bois. Elle a ses avantages, ses inconvénients, mais aussi quelques petites astuces qu’il faut connaître avant de se lancer.

Avantages et inconvénients

Lorsque nous achetons une maison sur plans, l’un des inconvénients est le temps de construction. Celui-ci se transforme en atout grâce à la rapidité de la construction des maisons en bois, vous pouvez diviser ce temps par deux. Le bois est un isolateur thermique naturel, et son épaisseur vous permettra d’obtenir des mètres carré en plus vis-à-vis du béton qui lui, est très épais. Contrairement aux idées reçues, la durée de vie d’une maison en bois est égale voir supérieure à celle d’une maison dite « classique ». Concernant le côté écologique, le bois est moins polluant, moins radioactif et donc permet un impact environnemental moindre. Certains sujets sont sensibles, mais nous devons tout de même en parler, les incendies domestiques font partie des sujets mal perçus. Le bois se consume moins rapidement et reste plus solide face aux flammes contrairement au béton.

A lire en complément : Que faire en cas de panne de volet roulant

Choses à savoir

Un chalet de montagne ? Non pas forcément. Aujourd’hui, beaucoup d’apparences sont possibles, une maison moderne est tout à fait envisageable, le bois ne freine ni votre imagination ni vos envies. L’entretien extérieur sera important pour une meilleure longévité de votre habitat, comme pour tout autre type de maison. Vous pouvez très bien recouvrir les murs de crépi, d’enduit ou de chaux mais si toutefois vous gardez le bois naturel, il faut savoir certaines choses. Le bois utilisé pour la construction d’habitat, est déjà traité pour résister aux UV (sans parler des traitements anti-champignons, anti-thermites, anti-vers etc), mais une décoloration pourra être observée dans les 10 premières années. N’ayez crainte, cela n’a aucun impact ni sur sa solidité ni sur ses qualités thermiques. Une peinture simple sur l’extérieur pourra être entretenue tous les 10 ans environ et un bardage lasuré demandera un dépoussiérage, ponçage et lasurage tous les 4 ans. Maintenant que vous savez tout ça, ne reste plus qu’à choisir la décoration de votre intérieur pour vous installer au mieux.

Les différents types de maisons en bois : comment choisir ?

La maison en bois se décline sous plusieurs formules, chacune ayant des avantages et inconvénients. Le madrier empilé, connu aussi comme la construction à colombage horizontal, est un moyen traditionnel de construire des maisons en bois massif. C’est une méthode simple où les murs sont composés de madriers empilés horizontalement avec peu ou pas d’espace entre eux. Les toits peuvent être plats ou inclinés et la technique permet de créer une structure solide tout en réduisant les coûts grâce à l’utilisation du bois brut, sans traitement chimique.

A lire aussi : Pourquoi faire le choix d’une résidence étudiante ?

L’ossature bois est le type de maison en bois le plus couramment utilisé aujourd’hui. Elle consiste en une série de poutres verticales et horizontales qui créent un cadre pour les murs extérieurs et intérieurs ainsi que pour le toit. Ce type de construction légère peut être personnalisé selon vos goûts.

L’ossature plateforme, aussi appelée poteaux-poutres, utilise de grands éléments structuraux verticaux (y compris les colonnes) reliés par des éléments horizontaux (poutres). Cette solution offre cependant moins d’options quant au design et demande plus d’expertise dans sa réalisation.

Votre choix doit donc reposer sur différents critères tels que votre budget, vos préférences architecturales ou encore l’emplacement géographique car certains modèles s’intègrent mieux dans un environnement montagneux tandis que d’autres seront plus adaptés à la ville ou même sur pilotis ! En fonction du choix fait, il faut savoir qu’elles sont toutes personnalisables et peuvent être construites en auto-construction ou par un professionnel. Les méthodes de construction modernisées utilisent notamment des techniques d’assemblage mécanique qui accélèrent le temps de construction, réduisant ainsi les coûts.

Les étapes de construction d’une maison en bois : de la conception à la livraison

La construction d’une maison en bois est un processus complexe qui nécessite une planification minutieuse et des compétences spécialisées. Voici les étapes clés de la construction.

La première étape consiste à définir votre projet. Cela implique de déterminer vos besoins en matière d’espace, de style architectural et de budget. Vous pouvez travailler avec un architecte pour concevoir des plans personnalisés ou opter pour des plans préfabriqués.

Une fois les plans établis, il faut ensuite s’assurer qu’ils sont conformes aux normes légales avant le début du chantier. Le permis de construire doit être obtenu auprès des autorités locales.

Vient ensuite l’étape cruciale : la sélection d’un constructeur qualifié ou d’une entreprise spécialisée dans la construction de maisons en bois. Il faut une solide expérience dans ce type de construction car cela peut avoir un impact significatif sur le coût et la qualité finale du projet. N’hésitez donc pas à vérifier leurs références !

Avant le début effectif des travaux, une inspection complète du site doit être réalisée afin notamment d’évaluer l’accès au terrain. À partir de là, commence la phase de ‘gros œuvre’, où se concentrent toutes les tâches visibles telles que l’excavation, l’aménagement extérieur, ainsi que la construction des murs et de la charpente.

Article similaire