Actu

Isolation sol maison : bien isoler

Envie de faire des aménagements dans votre maison ? Transformer sa maison nécessite d’ajuster l’isolation, et notamment l’isolation au sol, afin d’en faire des pièces habitables et de préserve l’efficacité thermique de l’habitat. Avant de vous lancer dans tout aménagement, on vous guide et on vous explique comment bien isoler votre sol avec un isolant thermique.

Pourquoi faire isoler le sol de sa maison ?

Avant de faire une rénovation ou un aménagement, il est important de se poser les bonnes questions. L’intégralité de la maison représente une homogénéité existante au niveau de l’isolation et du confort thermique. Agrandir par exemple une ouverture sur un garage pour l’aménager en chambre ne peut se faire sans prendre en compte l’isolation.

A lire aussi : Les Meilleurs Endroits pour Investir dans l'Immobilier Résidentiel

Vous allez devoir isoler l’intégralité des parois de la pièce ainsi que ses ouvertures sur l’extérieur. Portes, fenêtres, murs, plafond, combles, et sol. Isoler une pièce sur tous ses côtés en omettant le sol revient à ne pas isoler la pièce du tout. Ceci créera un pont thermique et rendra la pièce quasiment inutilisable en chambre.

Avant d’installer un revêtement de sol, il faut donc s’assurer que l’on a pensé à tout et surtout à l’isolation du sol. Poser un matériau isolant de manière homogène au sol permet de s’assurer du confort futur de la pièce et donc de la maison entière. Poser un isolant au sol permet par ailleurs d’éviter les remontées d’humidité, qui peuvent s’avérer néfastes à la qualité de l’air. Cela peut aussi avoir une incidence majeure sur les finitions telles que la peinture des murs, etc.

A lire également : La vente à terme expliquée

Faire des économies sur sa facture d’énergie

Faire des travaux d’isolation au sol assure un confort mais représente aussi une économie sur la facture d’énergie. Chauffer à perte à cause d’un pont thermique, de l’absence d’isolation ou d’un isolant de qualité peut rapidement virer au cauchemar. Cela peut avoir une incidence sur la santé (remontées d’humidité) sur les finances (facture exorbitante) et sur le confort de tous au quotidien, et ce, quelle que soit la méthode de chauffage (bois, électrique, etc.)

Réaliser des travaux d’isolation au sol a un vrai prix et peut même représenter un coût non négligeable lorsque l’on regarde son budget travaux. Cela dit, ce ne sera rien comparé aux économies que vous ferez sur le chauffage.

Par ailleurs, des aides sont aujourd’hui possibles si vous vous tournez vers des techniques d’isolation protectrices de l’environnement.

Faire des travaux d’isolation au sol

Les travaux de pose d’isolant au sol se font avant toute pose de revêtement et avant d’y habiter, au risque de devoir tout refaire. Il est important de ne pas sous-estimer les déperditions d’énergie dans un logement, et toutes les conséquences que cela peut avoir sur le bien-être au quotidien. Selon l’Ademe, 7 % à 10 % de ces déperditions énergétiques viennent du sol  et du plancher bas (un plancher bas est un plancher sous lequel il n’y a pas de pièce chauffée).

Si votre sol est en lien direct avec l’extérieur (chape, dalle béton, murs parpaing), sachez que les flux vers l’extérieur seront considérablement augmentés. Il est donc primordial de poser un isolant au sol afin de créer une rupture de pont thermique efficace et pérenne.

Comment s’y prendre pour bien isoler son sol

Pour bien isoler votre sol, il vous faudra d’abord choisir votre isolant de sol en fonction de plusieurs critères :

  • Le climat de votre environnement de vie est bien sûr déterminant ;
  • La conductivité de l’isolant de sol : va-t-il bien véhiculer la chaleur ?
  • Ses qualités thermiques et le coefficient R (Résistance thermique) ;
  • La résistance de l’isolant sol face à la compression (écrasement maximum) ;
  • Le format de l’isolant sol : panneau, plaques, rouleaux, laine vrac, liégé…
  • La finition souhaitée déterminera aussi l’isolant sol, ainsi que la fonction de la pièce (sanitaire, pièce de vie, cuisine, chambre, etc.) ;
  • Le sol existant vous aidera à déterminer le meilleur isolant sol à poser.

Faire des travaux d’isolation au sol peut tourner à la catastrophe si l’on ne s’y connaît pas. Dans le doute, il est toujours conseillé de faire appel à des professionnels de l’isolation au sol. Ceux-ci vous livreront un devis et vous conseilleront sur les matériaux isolants, les sols, le produit, les panneaux, etc. Pour poser des planchers en toute sécurité lors de votre rénovation, faites confiance à des professionnels des isolants pour sols.

Besoin d’un devis sur un produit isolant et sur des travaux d’isolation sol ? Faites plusieurs demandes de devis auprès de professionnels afin de vous faire une bonne idée du prix de votre isolation. La livraison de vos travaux d’isolation au sol peut se faire rapidement si vous trouvez un artisan de confiance.

Les différents matériaux d’isolation pour le sol de sa maison

Il existe différents types d’isolants pour le sol de sa maison. Parmi les plus couramment utilisés, on retrouve :

La laine de verre :
La laine de verre est un isolant pour sol très répandu dans la construction neuve et en rénovation. Elle offre une excellente résistance thermique et acoustique, tout en étant facile à poser.

Le polystyrène expansé (PSE) :
Le PSE est un isolant rigide qui se présente sous forme de panneaux ou de rouleaux. Il offre une bonne capacité d’isolation thermique et phonique ainsi qu’une grande facilité à être découpé selon les dimensions souhaitées.

Le polyuréthane (PUR) :
Le PUR est considéré comme l’un des meilleurs isolants du marché grâce à sa forte résistance thermique et son faible coefficient lambda (conductivité thermique). C’est aussi un bon choix si vous souhaitez une isolation fine car il ne nécessite que peu d’épaisseur.

La mousse phénolique :
Reconnue pour ses qualités exceptionnelles d’isolation phonique, c’est aussi un matériau très performant sur le plan énergétique avec des caractéristiques similaires au polyuréthane.

Chacun de ces matériaux a ses avantages et ses inconvénients qui peuvent varier selon vos besoins spécifiques en matière d’isolation au sol.

Les tarifs pratiqués par les professionnels pour l’isolation du sol de votre maison varient en fonction des matériaux utilisés, leur qualité ainsi que le type d’intervention. Vous devez bien comparer les devis pour vous assurer que vous bénéficiez d’un prix juste et compétitif.

Une bonne isolation du sol contribuera grandement à améliorer la performance énergétique de votre maison tout en offrant un confort optimal aux habitants. Vous devez choisir avec soin le matériau isolant adapté et faire appel à des professionnels qualifiés afin d’éviter toute mauvaise surprise durant les travaux.

Les bénéfices financiers et environnementaux d’une bonne isolation au sol

Une bonne isolation au sol peut apporter des bénéfices financiers et environnementaux à long terme. En effet, en améliorant la performance énergétique de votre maison, vous pourrez réduire significativement les coûts liés à votre consommation d’énergie. Cela se traduit par une diminution de vos factures d’électricité ou de gaz chaque mois.

Une maison bien isolée est aussi un atout sur le marché immobilier : elle sera valorisée plus facilement en cas de vente ou de location car les acheteurs potentiels seront rassurés quant aux économies qu’ils pourront réaliser sur leur facture énergétique.

L’impact positif sur l’environnement est indéniable : une meilleure isolation permettra notamment de réduire les déperditions thermiques et donc les rejets de CO2 dans l’atmosphère. Vous contribuerez ainsi activement à la lutte contre le changement climatique tout en réalisant des économies d’énergie.

Il existe plusieurs aides financières mises en place par l’État afin d’encourager les travaux d’amélioration énergétique tels que l’isolation du sol :

• Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) qui permet de bénéficier d’un taux réduit jusqu’à 30% du montant total des travaux.

• L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ), un prêt sans intérêts destiné à financer différents types de travaux écologiques.

• Les certificats d’économie d’énergie (CEE), un dispositif qui oblige certains fournisseurs et distributeurs à encourager les économies d’énergie chez leurs clients.

Avant de vous lancer dans des travaux d’isolation du sol, n’oubliez pas qu’il est impératif de faire réaliser un diagnostic énergétique par un professionnel afin d’identifier les points faibles de votre maison et ainsi déterminer les solutions isolantes adaptées.

Article similaire