Actu

Formation en investissement immobilier : maîtriser les fondamentaux

L’investissement immobilier est une solution intéressante pour se constituer un patrimoine immobilier ou générer des revenus complémentaires. Cependant, sans une formation solide sur les fondamentaux du secteur, les risques d’échec sont nombreux. Vous devez connaître les principales notions à maîtriser, notamment en matière de stratégies, financement et fiscalité. L’objectif est de fournir les clés pour réussir son premier investissement de manière autonome et sécurisée.

Les stratégies d’investissement immobilier

Il existe plusieurs stratégies possibles en fonction de ses objectifs, sur ce site pour trouver la meilleure formation en investissement immobilier. La plus courante consiste à acheter un bien pour le louer meublé ou non. Cette option est sûre, mais elle nécessite des fonds importants en apport personnel. Une autre solution est l’achat en nue-propriété via un démembrement temporaire du droit de propriété. Vous devenez propriétaire totale au bout de quelques années. 

A voir aussi : Déménager à Barcelone : Conseils pour réussir votre installation

L’avantage est d’acquérir le bien à prix compétitif. 

Pour les investisseurs à la recherche de rendements plus élevés, l’investissement dans l’immobilier neuf peut se faire de différentes manières. Vous pouvez : 

Lire également : Investissement locatif, comment payer moins d’impôts en 2018 ?

  • vous adresser à des sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) ; 
  • opter pour la location meublée touristique ; 
  • opter pour la location-vente.

Ces alternatives présentent quelques risques financiers, mais elles sont très rentables. Certains misent sur la plus-value en achetant des biens dégradés à rénover, une démarche exigeante qui nécessite des compétences techniques et commerciales.

Quelle que soit la stratégie, analysez la rentabilité locative du bien et son emplacement géographique, dans des zones à forte démographie, de préférence près des transports. L’étude du marché local et des tendances démographiques permet de minimiser les risques. Vous pouvez aussi vous rendre sur ce site pour trouver la meilleure formation en investissement immobilier.

Le financement de l’investissement immobilier

Emprunter pour investir permet de démultiplier ses capacités d’investissement. Cependant, réussir son montage financier nécessite la maîtrise de certains principes.

Vous devez vous constituer un maximum d’apport personnel, idéalement 20% du prix d’achat. Vous obtiendrez ainsi de meilleures conditions de prêt. Il convient ensuite de choisir entre le crédit immobilier classique et le prêt locatif à usage d’habitation (PLAI) en fonction du profil locatif du bien.

Le PLAI est souvent plus intéressant, car il offre des taux plus avantageux et une meilleure défiscalisation des intérêts d’emprunt. En contrepartie, le bien devra être mis en location de manière ininterrompue. Pour les plus gros projets, la cumulation de plusieurs prêts est possible  afin d’optimiser le financement.

La fiscalité de l’investissement immobilier

La formation en investissement immobilier inclut également des modules sur la fiscalité. En effet, en maîtrisant les dispositifs de défiscalisation comme le déficit foncier ou les plus-values, vous optimisez votre rentabilité tout en réduisant drastiquement votre facture fiscale.

Avec le déficit foncier, vous déduisez les intérêts d’emprunt et les autres charges non couvertes par les loyers des revenus globaux imposables. Vous pouvez également déduire les coûts des travaux dans la limite de 10 000 € la 1ère année puis de 5 000€ les années suivantes.

Les plus-values immobilières sont soumises à l’impôt après application d’abattements pour la durée de détention. Plus vous conservez le bien longtemps, moins l’imposition sera élevée. Un bien détenu depuis au moins 22 ans est même exonéré d’impôt.

Vers un investissement sécurisé et autonome

Pour concrétiser son premier investissement de manière autonome, se former aux fondamentaux de façon approfondie est indispensable. Vous pouvez, par exemple, suivre un programme certifiant. Au-delà des notions techniques, une formation complète abordera aussi les aspects législatifs et fiscaux pour maîtriser le cadre réglementaire.

Elle permettra également d’apprendre : 

  • à analyser les zones favorables ; 
  • à trouver les bons biens ; 
  • à négocier avec les professionnels ; 
  • à établir des business plans prévisionnels de qualité. 

Ce sont autant de compétences indispensables pour sélectionner un projet viable sur le long terme.

Bien que l’achat en direct soit possible, commencez par un investissement indirect, via des SCPI ou des foncières cotées, afin de se familiariser avec la pratique tout en limitant les risques.

Quelle que soit la stratégie retenue, ne négligez jamais l’importance d’une gestion locative et comptable rigoureuse, indispensable pour optimiser sa rentabilité dans la durée. 

Analyser le marché immobilier local

Avant de se lancer dans un projet concret, analysez précisément le marché immobilier local où vous souhaitez investir. Cette étude de marché permet d’identifier les zones les plus porteuses, mais aussi les tendances à venir.

Etudiez les données démographiques comme : 

  • l’évolution de la population ; 
  • sa distribution par tranche d’âge ; 
  • son pouvoir d’achat moyen. 

Cela donne des informations précieuses sur la demande potentielle. Regardez également les grands projets d’urbanisme ou l’arrivée de nouvelles infrastructures qui peuvent booster un secteur.

L’analyse des prix passés et actuels permet de détecter les zones encore sous-évaluées offrant du potentiel de plus-value. Les statistiques sur les délais et taux de vente fournissent aussi des indications sur la liquidité du marché.

Article similaire