Investir

Comment investir facilement avec la loi Pinel ?

La loi Pinel est un système de défiscalisation instauré depuis 2014 et qui a pour but de favoriser l’investissement tout en proposant une défiscalisation très intéressante. Ce dispositif permet en réalité à tout investisseur qui désire acquérir un bien immobilier neuf de le louer pendant un certain nombre d’années. Cela lui permet de jouir en échange d’une réduction importante de l’impôt. Découvrez dans ce contenu ce qu’il faut savoir sur l’investissement locatif en loi Pinel.

Pourquoi réaliser un investissement Pinel locatif ?

Comme la plupart des systèmes de défiscalisation dans l’immobilier, la loi Pinel permet de réduire les impôts. En effet, en fonction de la localisation du logement et de la durée de location, il est possible d’obtenir une importante réduction en investissant dans la loi Pinel. La diminution peut atteindre un montant de 6 000 euros par an.

A découvrir également : Comment faire pour acheter au meilleur prix et ne pas se faire arnaquer ?

Pour une durée de location de 6 ans par exemple, vous pouvez vous attendre à une réduction de 12 % et 18 % pour une durée de 9 ans. Mais les logements situés dans les DOM profitent encore plus de cette réduction, soit 23 % pour une durée de 6 ans et 29 % pour 9 ans. De plus, l’investissement locatif en loi Pinel permet d’avoir accès à un logement neuf ou remis à neuf, ce qui a un coût très intéressant.

C’est aussi une véritable opportunité pour devenir propriétaire d’une nouvelle construction qui respecte les dernières normes en vigueur en matière de construction de logements. Ce sont d’ailleurs des atouts qui favorisent la mise en location du bien. Pour faire un investissement locatif en loi Pinel, vous pouvez vous rapprocher d’une entreprise comme confiance invest.

A lire également : Investissement locatif à Nantes : la nouvelle tendance immobilière

Il s’agit d’une entreprise spécialisée dans les investissements locatifs en loi Pinel. En dehors de ces avantages, l’investissement locatif en loi Pinel vous permet de recevoir un complément de revenu régulier provenant des loyers perçus. Par ailleurs, la prévision des loyers et la défiscalisation sont nécessaires pour avoir un prêt immobilier très avantageux.

Ainsi, en optant pour un crédit immobilier, les revenus des premières années peuvent vous permettre de payer les mensualités du prêt. Après avoir complètement remboursé le crédit, vous pouvez jouir pleinement de vos revenus mensuels. Notez qu’il est possible de continuer la location d’un bien acquis en loi Pinel même après la durée d’engagement imposée. Pour finir, l’investissement locatif en loi Pinel est accessible à tous les investisseurs.

Quelles sont les zones géographiques couvertes par la loi Pinel ?

L’application de la loi Pinel ne s’étend pas à toutes les zones. Elle concerne uniquement les zones de concentration du marché immobilier. Pour le moment, il existe au total trois zones dites Pinel. Il s’agit de la zone A qui regroupe la Côte d’Azur, le bassin genevois, Montpellier, Lille, Nice, Marseille, Lyon et la deuxième couronne parisienne.

On a ensuite la zone A bis qui rassemble la première couronne parisienne et Paris. Enfin, on a la zone B1 qui regroupe les grandes agglomérations françaises, Saint-Malo, La Rochelle, Chambéry, Bayonne, Annecy, les départements d’outre-mer et la Corse.

Les modalités de location avec la loi Pinel

La localisation, la gestion locative et la qualité du logement sont des points essentiels qui définissent l’accès à l’investissement locatif en loi Pinel. Pour commencer, le bien doit être neuf ou rénové, loué non meublé et en qualité de résidence principale. Aussi, la location doit être faite selon le plafond des loyers fixé au niveau de chaque zone.

Ces plafonds sont réévalués chaque année pour suivre l’inflation. À titre d’exemple, l’année dernière, ils ont été augmentés d’environ 0,66 %. Par conséquent, le plafond au niveau de la zone A bis est de 16,83 euros/m² et de 12,5 euros/m² au niveau de la zone A. En ce qui concerne la zone B1, le plafond est de 10,07 euros/m².

Mis à part ce point, il faudra aussi respecter le plafond de ressources des locataires. Cette condition a été établie afin de permettre aux ménages à revenus modestes d’accéder à la location d’un logement neuf. Ce plafond détermine alors le revenu annuel maximum en fonction de la composition du foyer. L’investisseur est donc obligé de demander les justificatifs de ressources du locataire.

Cela lui permettra de s’assurer que ce dernier respecte le plafond. Notez que plus la charge est élevée plus le plafond est haut. Autrement dit, pour réussir un investissement Pinel, vous devez vérifier qu’il n’existe pas un grand nombre d’immeubles Pinel dans la zone.

Article similaire