Emprunter

Comment fonctionne l’amortissement d’un emprunt ?

Vous prévoyez de faire un emprunt auprès d’une banque ou d’un organisme de prêt en particulier ? Découvrez ce que c’est que l’amortissement d’un emprunt et comment il fonctionne.

L’amortissement : de quoi s’agit-il ?

Quand vous souscrivez un prêt auprès d’une banque ou auprès de tout autre établissement de prêt, vous faites un emprunt. La somme que l’organisme ou la banque décide de vous prêter constitue ce qu’est le capital. Pour rembourser ce capital, vous devez procéder à des paiements périodiques. Ces derniers constituent les échéances qui peuvent être mensuelles, trimestrielles, semestrielles ou encore annuelles.

A lire en complément : Les crédits immobiliers sur 30 ans sont de retour

A chaque échéance, vous remboursez une partie du capital emprunté, mais également une partie des intérêts. En somme, l’amortissement d’un emprunt est le fait de rembourser progressivement le capital que vous avez emprunté auprès de la banque ou de l’organisme de prêt. Il existe plusieurs formules d’amortissement appliquées par les organismes de prêts. Les données relatives à l’amortissement d’un emprunt sont présentées sur un tableau d’amortissement.

Utilité d’un tableau d’amortissement d’emprunt

Un tableau, un échéancier ou encore un plan d’amortissement permet de savoir où vous en êtes par rapport au remboursement de votre prêt. Le tableau d’amortissement vous informe sur la part du capital que vous avez déjà remboursé à un moment précis. Le tableau d’amortissement vous informe sur le montant des intérêts pour chaque échéance. Le calcul à effectuer pour l’établissement d’un tableau d’amortissement est du ressort des banquiers.

A découvrir également : Peut-on devenir propriétaire sans apport ?

Un tableau d’amortissement est un document détaillé que vous pouvez utiliser à l’avance pour décider si les modalités d’un emprunt bancaire sont avantageuses pour vous. Le tableau d’amortissement vous permet de savoir à l’avance les mensualités, le coût total d’un emprunt, la durée du prêt…autant de données qui vous sont utiles pour choisir entre les différentes offres des différents organismes d’emprunt existant.

Les différents types d’amortissements d’emprunts

Le tableau d’amortissement d’un emprunt varie selon différents paramètres. Mais le mode d’amortissement choisi est le plus significatif parmi ces différents paramètres. Il est possible de choisir le mode d’amortissement d’un emprunt pour un emprunteur. Le choix du mode d’amortissement est à faire en fonction de la situation personnelle, des objectifs, de la capacité d’emprunt et du type de projet de l’emprunteur.

Amortissement avec échéances constantes

L’amortissement avec échéances constantes correspond au remboursement progressif du capital emprunté pendant une période donnée. Les échéances, mensualités ou annuité ou autres, restent constantes. Pendant toute la durée du crédit, l’emprunteur doit ainsi payer le même montant à chaque échéance. Il est à noter que la part d’une échéance servant à payer l’intérêt de l’emprunt est plus importante au début du prêt.

L’amortissement linéaire d’un emprunt

L’amortissement linéaire ou à échéances dégressives vous permet de bénéficier d’un mode de paiement où les échéances diminuent au fur et à mesure des remboursements. Les échéances ne sont pas fixes. Néanmoins, vous remboursez à chaque échéance une part égale du capital emprunté. L’intérêt à payer est calculé sur le capital restant dû. C’est ce qui fait que le montant à payer diminue à chaque échéance. C’est le mode d’amortissement proposé par les banques aux professionnels et entreprises.

D’autres types d’amortissements d’emprunt à connaître

Si l’amortissement à échéances constantes est celui que l’on rencontre le plus dans le cadre d’un prêt bancaire, il existe d’autres types d’amortissements. Ces types d’amortissements ne sont proposés que dans des cas très spécifiques. On peut par exemple citer l’amortissement in fine d’un prêt bancaire. Pendant la durée du contrat, l’emprunteur ne rembourse que les intérêts de son emprunt. Le capital emprunté sera par contre à rembourser en totalité à l’échéance du prêt.

Souvent, l’emprunt in fine est le type d’emprunt à privilégier dans le cas d’un prêt pour financer l’acquisition d’un bien immobilier locatif. Le différé d’amortissement n’est pas un mode d’amortissement. Il désigne plutôt une période pendant laquelle l’emprunteur n’a pas encore à rembourser son emprunt. Le différé d’amortissement peut être total ou partiel. Dans le cas d’un différé d’amortissement partiel, l’emprunteur ne paie que les intérêts.

Article similaire