Rénover

Quel budget prévoir pour l’achat et l’installation de votre véranda ?

Si vous avez envie d’agrandir l’espace de vie de votre logement, la véranda est probablement ce qu’il vous faut. Vous aurez l’avantage de gagner une pièce supplémentaire tout en bénéficiant au sein de celle-ci de la lumière naturelle du jour. Il faut noter cependant que la véranda n’est pas à la portée de tous les ménages compte tenu du coût d’achat et coût d’installation élevés. Pour l’achat seul de la véranda, il faut prévoir un peu moins de 20.000 euros sans compter les frais d’installation. A quoi renvoient ces frais ? Nous vous disons tout dans cet article.

Le coût de la pose de la dalle

L’installation de la véranda nécessite le coulage d’une dalle. La dalle doit avoir des fondations solides afin de prévenir tout affaissement. L’épaisseur de la dalle en béton doit se situer entre 10 et 20 cm en fonction de la nature du sol. Le prix de réalisation de la dalle se situe entre 130 euros et 220 euros le mètre carré, tout compris.

A voir aussi : Comment choisir les poignées de porte intérieure ?

Dans certaines situations, la véranda pourra être réalisée au niveau de la terrasse, dans ce cas il ne sera pas nécessaire de procéder à la réalisation de fondations. Il faudra en revanche consolider les fondations déjà existantes. Il peut être utile dans ces cas de prévoir un muret afin de supporter l’armature de la véranda. Un muret en parpaings coûte entre 50 et 60 euros TTC le mètre carré ; s’il est en briques, il faut compter entre 70 et 140 euros TTC. Contacter un fabricant de véranda vous permettra d’avoir un devis détaillé.

Le coût du second œuvre

Le coût des travaux liés au second œuvre va varier en fonction des matériaux que vous allez choisir. Le revêtement du sol de la véranda peut être aménagé en parquet ou en carrelage, mais ce sont des matériaux qui coûtent cher. Si vous avez un budget limité, le vinyle peut être une bonne solution ; notez en outre, c’est un matériau facile à entretenir. 

A découvrir également : Agrandissez votre intérieur pour le rendre plus confortable

Si vous souhaitez par exemple installer une véranda de 10 m² avec des matériaux d’entrée de gamme pour le second œuvre, il faut prévoir un budget compris entre 2500 et 3000 euros. Vous pouvez en fonction de l’ampleur des travaux faire appel à un architecte dont les honoraires pourraient s’élever en 10 et 15% du coût global des travaux.

Le coût des matériaux pour la construction de la véranda

Le choix des matériaux pour la construction de votre véranda est un élément clé qui aura un impact sur le coût final de votre projet. En effet, il existe une grande variété de matériaux disponibles sur le marché, chacun avec ses avantages et inconvénients.

Les vérandas en aluminium sont très populaires car elles offrent une bonne résistance aux intempéries tout en étant légères et faciles à entretenir. Leur aspect moderne convient aussi parfaitement aux styles architecturaux contemporains. Les vérandas en bois peuvent avoir un charme rustique ou sophistiqué selon la finition choisie ; elles sont appréciées pour leur esthétique naturelle mais nécessitent davantage d’entretien que les modèles en aluminium ou PVC.

Les vérandas conçues à partir de profilés PVC sont économiques mais ne présentent pas toujours la même qualité que leurs homologues plus chers. Toutefois, cela reste une option intéressante si vous avez besoin d’un modèle abordable sans sacrifier trop sur l’aspect durabilité.

Pour vous donner une idée du coût moyen des différentes options, voici quelques chiffres indicatifs :

• Véranda en aluminium : entre 1000 € et 1500 € par m²
• Véranda en bois : entre 1200 € et 1800 € par m²
• Véranda en PVC : entre 700 € et 900 € par m²

Notez qu’il faut ajouter à ces prix les dépenses liées aux travaux préparatoires tels que la mise à niveau du terrain et les fondations nécessaires.

Les éventuelles autorisations et taxes à prévoir

Au-delà du coût des matériaux et de l’installation, pensez à bien prévoir les dépenses associées aux autorisations administratives nécessaires pour la construction d’une véranda. En général, une déclaration préalable de travaux doit être effectuée auprès de la mairie si votre projet ne dépasse pas 20 m². Si vous envisagez une surface supérieure à cette limite, un permis de construire sera nécessaire.

Le coût d’une telle démarche varie selon le lieu où se trouve votre habitation et la nature du projet lui-même, mais comptez entre 100 € et 500 € en moyenne pour ce type d’autorisation. Il est recommandé de prendre contact avec un architecte ou un professionnel spécialisé dans ce domaine afin qu’il puisse vous guider dans ces démarches administratives.

En plus des autorisations légales nécessaires, notez que certaines exonérations fiscales s’appliquent selon certains critères :

• Les vérandas inférieures à 20 m² sont dispensées de taxe foncière
• Si votre véranda devient une pièce habitable (c’est-à-dire qu’elle dispose notamment d’un système chauffant), elle peut faire partie intégrante du bien immobilier que vous possédez ; cela signifie que sa valeur ajoutée sera prise en compte lors du calcul des droits immobiliers dont vous êtes redevable au moment d’une éventuelle vente.

Avant toute décision définitive concernant l’achat et l’installation d’une véranda chez soi, pensez à bien étudier ce projet, mais aussi prendre en compte toutes les démarches administratives et fiscales nécessaires à sa réalisation.

N’hésitez pas à demander des devis auprès de différents fournisseurs afin d’avoir une idée précise du budget nécessaire pour la construction de votre véranda.

Article similaire