Investir

Investissement immobilier à l’étranger: pays les plus attractifs en 2024

L’investissement immobilier à l’étranger demeure une stratégie prisée pour diversifier les portefeuilles et saisir des opportunités de croissance dans des marchés dynamiques. En 2024, des tendances économiques mondiales et des politiques d’incitation attractives mettent en lumière des pays émergents et consolidés comme des destinations de choix pour les investisseurs immobiliers. Les fluctuations des devises, l’évolution des lois sur la propriété étrangère et la stabilité politique sont des facteurs clés influençant l’attractivité des marchés. Certains pays se distinguent par leur croissance économique rapide, leur environnement fiscal avantageux et leur qualité de vie, attirant ainsi l’attention des investisseurs internationaux à la recherche de rendements potentiels élevés et d’une appréciation du capital à long terme.

Analyse des marchés immobiliers émergents en 2024

Dans le paysage global de l’investissement immobilier, les marchés émergents offrent des perspectives singulières en 2024. Des entités comme les Émirats Arabes Unis et Dubaï en particulier, continuent de fasciner avec des valeurs d’investissements directs étrangers en hausse de 10% et des rendements locatifs particulièrement élevés. À l’autre bout du spectre, des destinations comme la Thaïlande et Bali capitalisent sur leur secteur touristique rentable et proposent des formules de lease hold attractives, bien que restreintes dans le temps.

A lire également : Immobilier 2021 : acheter dans le neuf ?

Le Canada se distingue par son économie dynamique et un faible taux de chômage, ce qui alimente une demande conséquente en investissement immobilier. L’Espagne, quant à elle, témoigne d’un marché immobilier en pleine récupération, offrant ainsi de nouvelles opportunités pour les investisseurs étrangers. Contrastant avec ces dynamiques de reprise, l’Australie et le Portugal connaissent une hausse des prix de l’immobilier, ce qui pourrait freiner certains investisseurs, quoique le potentiel d’appréciation reste considérable.

Des marchés tels que le Brésil, la Chine, l’Inde, le Mexique et la Colombie sont identifiés comme des marchés à surveiller. Leur croissance économique, bien que disparate, s’accompagne d’un développement progressif du secteur immobilier. L’Île Maurice et le Maroc se positionnent en tant que destinations phares pour les investisseurs, s’appuyant sur leur statut de pays nouvellement industrialisés ou sur une croissance notable dans le domaine. La Turquie, avec sa croissance économique rapide, dispose d’un marché immobilier florissant, promettant ainsi des rendements potentiels significatifs.

A voir aussi : Pourquoi acheter un bien immobilier à Roanne ?

investissement immobilier + pays attractifs

Les critères pour choisir le meilleur pays pour votre investissement immobilier

Au cœur des décisions d’investissement immobilier à l’étranger, les fluctuations économiques actuelles telles que l’inflation et la hausse des taux d’intérêt façonnent les choix stratégiques. Les États-Unis, malgré une augmentation des taux à 11 reprises en 2023, demeurent une place rassurante, grâce notamment à une politique de la Réserve fédérale américaine efficace pour contrôler la hausse des prix. Les investisseurs y trouvent leur compte, soutenus par des indices boursiers comme le S&P 500 et le Nasdaq en nette progression, et profitent de mécanismes fiscaux avantageux, comme la Convention franco-américaine évitant la double imposition.

En Asie, l’avènement de la blockchain et de l’intelligence artificielle (IA) transforme le secteur immobilier, simplifiant et sécurisant les transactions. Ces innovations technologiques contribuent à l’augmentation de l’attractivité des marchés immobiliers asiatiques pour les investisseurs étrangers, en quête de processus d’achat plus transparents et de gestion de propriété facilitée.

La pandémie mondiale a eu un impact certain sur la vision à long terme des projets immobiliers, poussant les investisseurs à évaluer l’attractivité fiscale et la stabilité économique des pays cibles. Les marchés qui ont su montrer leur résilience face à de tels chocs mondiaux sont privilégiés, car ils promettent une certaine sécurité dans un contexte où la difficulté à se projeter prévaut.

Le prix de l’immobilier reste un critère de sélection primordial. Des pays comme l’Espagne et le Portugal, malgré la hausse de leurs prix immobiliers, continuent de séduire grâce à un indice mondial favorable et une demande locative soutenue. À l’inverse, des marchés aux prix imbattables comme l’Indonésie, présentant des opportunités de lease hold attractives, attirent les investisseurs à la recherche de coûts d’entrée plus accessibles et de rendements potentiels élevés.

Article similaire