Rénover

Agrandissement de maison : combien ça coûte ?

L’immobilier est l’un des secteurs les plus compétitifs de l’économie française. C’est un marché en pleine expansion malgré les conséquences de la bulle immobilière. En effet, la demande en logement augmente et les programmes immobiliers sont de plus en plus attractifs. Les nouvelles constructions ont la vertu d’être plus malléables et évolutives. Elles peuvent être augmentées ou réduites selon les besoins de l’usager. Quel est le coût de l’agrandissement d’un bien immobilier ? Cet article vous propose les prix relatifs aux travaux d’agrandissement de maison. 

Le coût d’extension des pieux 

Le projet d’agrandissement de maison est une entreprise d’une importance capitale. Pour éviter les pièges et les coûts exorbitants que demandent les travaux d’extension d’un habitat, il est recommandé de s’informer au préalable sur les prix d’agrandissement d’une maison sur le marché. Pour l’extension des pieux de votre habitat, le client peut choisir entre un agrandissement latéral avec une fondation ou opter pour une autre option plus simple et moins coûteuse. Si votre budget est limité, vous pouvez ajouter aux pieux vissés au sol de votre habitat une pièce pour les étendre. Cette option est plus économe pour vos travaux d’agrandissement de maison à Bonchampset elle est présente aussi des avantages multiples. En effet, étendre une maison bâtie avec des pieux installés au sol résistent le plus aux surfaces instables. Sa construction prend aussi moins de temps. Le coût de l’extension de maison sur pieux varie entre 110 et 175 dollars du pied carré. Il peut aussi augmenter si le client souhaite une finition complète ou un service clé en main. 

A lire également : Achetez toute votre literie dans un seul et même magasin

L’extension de maison sur dalle en béton 

Le prix de l’agrandissement des pieux d’une maison dépend de la finition mais aussi du type de matériau. Pour l’extension d’une dalle sur béton, la solution la plus crédible est celle latérale. Celle-ci vous donne l’opportunité de ne pas faire des travaux supplémentaires ou de payer les services d’un professionnel. En effet, il n’est pas nécessaire de creuser une fondation nouvelle pour l’extension de pieux sur dalle en béton. Pour financer plus facilement l’extension de vos pieux tout en préservant la chaleur de votre habitat tout au long de l’hiver, le béton est le matériau idéal pour agrandir la dalle de votre maison. Prévoyez 100 et 150 € le pied carré 

Les coûts supplémentaires liés aux autorisations et aux travaux préparatoires

Avant de se lancer dans un agrandissement de maison, vous devez prendre en compte les coûts supplémentaires qui peuvent être assez élevés. Effectivement, pour réaliser des travaux d’agrandissement sur une propriété privée, il faut obtenir certaines autorisations et permis auprès des autorités compétentes.

A découvrir également : Quel budget pour un abri de piscine ?

Le premier coût que vous devrez considérer pour votre projet d’extension est celui lié aux permis et aux autorisations administratives. Ces dernières varient selon la taille et la nature de l’extension que vous souhaitez mettre en place. Par exemple, si vous envisagez un simple ravalement ou une modification extérieure sans qu’il y ait de changement du volume habitable du logement concerné, cela ne nécessite pas forcément une demande préalable d’autorisation.

En revanche, si vous voulez construire une extension comme un garage ou agrandir votre maison avec des pièces additionnelles qui dépassent les limites imposées par le Plan Local d’Urbanisme (PLU), il sera nécessaire d’obtenir un permis de construire auprès des services compétents. Cela implique donc des frais administratifs allant jusqu’à environ 1 500 € en moyenne, selon la complexité du dossier à constituer.

Sans compter les contraintes techniques liées au terrain lui-même : terrassement s’il n’y a pas suffisamment d’espace disponible pour réaliser l’extension souhaitée, les raccordements électriques et la plomberie ainsi que tout autre type de travaux préparatoires peuvent aussi entraîner des coûts importants supplémentaires. N’oubliez pas que la TVA peut avoir un impact sur le coût total de votre projet d’agrandissement en fonction des travaux et du type d’habitat.

Pour être sûr de ne rien oublier, il est recommandé de consulter un professionnel spécialisé qui pourra vous accompagner tout au long des démarches allant de l’autorisation à la réalisation effective du chantier.

Les économies possibles lors de l’agrandissement de maison grâce aux solutions alternatives de construction

Les économies possibles lors de l’agrandissement d’une maison grâce aux solutions alternatives de construction sont nombreuses. Il est possible d’utiliser des matériaux moins chers et plus écologiques pour construire les murs porteurs. Les briques monomur, par exemple, permettent une isolation thermique efficace tout en réduisant les coûts.

Vous pouvez opter pour la technique du bois massif empilé ou lamellé-collé qui est aussi très intéressante au niveau du coût et offre une bonne isolation phonique.

Pour votre charpente, le choix du bois peut être aussi avantageux pour les économies réalisées ainsi que pour son impact environnemental limité.

La toiture quant à elle peut être recouverte de tuiles plates en béton qui sont moins onéreuses que les tuiles traditionnelles tout en offrant un design moderne et épuré à votre habitation.

L’utilisation de systèmes électriques intelligents et durables peut offrir une solution écologique attractive avec des blocs photovoltaïques qui peuvent convertir l’énergie solaire en électricité alimentant ainsi votre foyer sans avoir besoin d’une source externe d’énergie.

Il existe donc plusieurs alternatives moins coûteuses pour réaliser l’agrandissement d’une maison dans le respect total de la nature. N’hésitez pas à consulter un professionnel qualifié dans ce domaine afin qu’il puisse vous conseiller sur ces différentes solutions adaptées à vos besoins.

Article similaire