Rénover

4 projets pour une rénovation énergétique réussie

La bonne performance énergétique d’un logement permet à ses habitants de réaliser une économie d’énergie considérable, tout en leur garantissant un confort non négligeable. Quels sont les travaux primordiaux à réaliser pour une rénovation énergétique réussie ? Les réponses dans cet article.

Isolation thermique de la maison

Il s’agit d’une étape indispensable lors de travaux de rénovation énergétique dans un logement. Elle a pour vocation de limiter les déperditions thermiques de votre habitation. Il faut savoir qu’en moyenne, une maison ancienne subit les déperditions thermiques suivantes :

A découvrir également : Agrandissement de maison : combien ça coûte ?

  • 30% par la toiture,
  • 20% par les murs,
  • 15% par les fenêtres,
  • 5% par les ponts thermiques,
  • 10% par les planchers bas.

Ainsi, la première étape à effectuer est d’isoler les combles, les murs, les menuiseries et le vide sanitaire. Pour vous faire accompagner dans ces travaux d’isolation thermique, n’hésitez pas à vous rendre sur le site https://www.hellio.com pour discuter de vos besoins avec un professionnel de la rénovation énergétique.

isolation thermique rénovation énergétique

A découvrir également : Isoler son garage : les étapes pour réussir ses travaux ?

Isolation des combles

Selon la configuration de vos combles, vous devrez opter pour la technique d’isolation la mieux adaptée. Pour des combles perdus, isolez le plancher. Un isolant (ouate de cellulose ou laine de verre) peut être soufflé sous forme de flocons ou déposé à même le sol. Pour des combles aménageables, placez des panneaux isolants (panneaux de laine minérale ou isolants biosourcés) entre les chevrons de la toiture.

Isolation des murs

Cela peut se faire par l’intérieur ou par l’extérieur. Une isolation par l’intérieur se fait à travers une ossature métallique ou un panneau isolant doublant les murs. Pour une isolation par l’extérieur, vous pouvez recouvrir l’isolant d’enduit de façade décoratif, de bardage bois ou PVC.

Isolation des menuiseries

En ce qui concerne l’isolation des menuiseries, on place des interstices entre la fenêtre et le portant. Ceux-ci créent en effet des ponts thermiques.

Isolation du vide sanitaire

Pour ce type d’intervention, on procède à l’isolation de l’espace vide situé sous le plancher de l’habitation.

Changement de la chaudière dans le logement

Une fois les travaux d’isolation terminés, vous pouvez optimiser davantage vos économies d’énergie. Vous pouvez vous équiper d’une chaudière à haute performance énergétique, qui va récupérer la chaleur dans les fumées de combustion.

Une chaudière performante vous permettra de consommer en moyenne 20 % de moins que les chaudières à gaz classiques.

Mise en place d’une ventilation correcte

La ventilation permet de remplacer l’air intérieur vicié par l’air extérieur. Une bonne ventilation évite les pièces froides en hiver ou surchauffées en été. De plus, cela écarte les risques de moisissures et de champignons. Régularisez le nombre de fenêtres par pièce.

Il est également recommandé d’opter pour l’installation d’une Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC). Ce dispositif renouvelle continuellement l’air intérieur du logement et assure la bonne répartition de la chaleur dans les diverses pièces de celui-ci.

N’oubliez pas l’aération, qui permet d’évacuer l’excès de gaz carbonique issu de la respiration des hommes et des animaux.

Solutions de financement pour les travaux de rénovation énergétique

Afin d’encourager les travaux de rénovation énergétique, l’État a mis en place des aides financières et des primes. En voici une liste non exhaustive :

  • MaPrimeRénov’
  • Aides nationales de l’Agence nationale de l’habitat (ANAH)
  • Solutions de prêt à taux zéro (éco-prêt PTZ)
  • TVA à taux réduit à 5,5 % (mise en place par l’État pour aider à financer les travaux de rénovation énergétique).

N’hésitez pas à vous renseigner sur ces différentes aides avant de vous lancer dans la rénovation énergétique de votre habitation. La plupart d’entre elles sont soumises à des conditions particulières (ressources financières du foyer, taille du logement, âge du logement, professionnel qualifié RGE, devis, etc.).

Article similaire

Show Buttons
Hide Buttons