Emprunter

Quel salaire pour emprunter 300 000€ ?

L’achat d’une habitation implique presque systématiquement la souscription à un crédit immobilier.
Les établissements de crédit proposent souvent aux emprunteurs des taux très attractifs, mais bon nombre de dossiers ne sont pas acceptés pour des demandes d’emprunt par les établissements, car ils n’offrent pas une garantie de sécurité suffisante.
Vous avez calculé que, pour acheter votre bien, vous allez devoir emprunter la somme de 300 000€ ?
Voici les éléments nécessaires pour savoir si vous bénéficiez des fonds suffisants.

Calculer son taux d’endettement

Les établissements bancaires préfèrent réaliser une analyse de risque très détaillée avant de prendre leur décision concernant l’acceptation de votre dossier.

A lire aussi : Loi Pinel : les meilleures villes pour investir en 2019

Votre conseiller vous demandera donc un certain nombre d’éléments qui lui permettront de calculer votre capacité d’emprunt à partir de votre taux d’endettement et de réaliser une simulation assurance crédit.
Le taux d’endettement est un paramètre fondamental.
Il est calculé selon la formule suivante :

Taux d’endettement= ( charges+mensualités du prêt )/revenu

A lire également : Comment fonctionne un rachat de crédit immobilier ?

Vos charges sont composées de vos remboursements actuels d’emprunt, et de toutes les autres charges régulières telles que les remboursements de pensions alimentaires.

Le revenu est composé de votre salaire mensuel net à 100% mais aussi des revenus générés par d’autres sources : si vous avez réalisé un investissement locatif et que vous touchez un loyer à ce titre par exemple. Ce revenu sera pris en compte à hauteur de 70%.
Les revenus de type pension alimentaire ou les allocations chômage sont très rarement prises en compte par les établissements de crédit.

Dans le secteur de l’immobilier, on a coutume de dire que le taux d’endettement des emprunteurs ne doit pas dépasser 35%.

Pour autant, certains établissements seront disposés à plus de souplesse et à accepter un taux d’endettement légèrement supérieur, si le reste à vivre reste important une fois les mensualités remboursées.
Au contraire, même si le taux d’endettement est très bas, les établissements bancaires peuvent être amenés à refuser des demandes de crédit s’il s’avère que le reste à vivre est trop bas.

Les établissements bancaires sont également vigilants sur le saut de charges : si les mensualités de l’emprunteur représentent une somme très conséquente par rapport à l’emprunt précédent, alors l’établissement bancaire sera moins favorable à accepter une demande d’emprunt.

Les éléments à prendre en considération pour emprunter

Pour souscrire à un emprunt immobilier, il convient de prendre en considération différents paramètres.

La durée de l’emprunt influe considérablement sur le montant du taux : plus l’emprunt est long et plus le taux est élevé.
Il vous faudra donc effectuer le calcul : comment faire en sorte que votre emprunt soit le plus court possible, et donc vos mensualités le plus élevées possible, sans que votre taux d’endettement ne soit trop conséquent ?

Si vous avez la possibilité de bénéficier d’un apport, cet élément représentera également un argument considérable pour votre conseiller.
Cet apport personnel pourra tout d’abord servir à rembourser notamment les frais de notaire, soit 10% du montant du bien en moyenne.

Pour résumer, on ne peut pas parler de salaire type pour emprunter une somme de 300 000€ ; le montant des mensualités à rembourser sera impacté par la durée du prêt et le montant de votre apport, qui influeront sur le montant des mensualités à rembourser.

Article similaire

Show Buttons
Hide Buttons