Investir

Quel bien peut-on louer sous le statut LMNP ?

Il existe de nombreux statuts différents dans l’immobilier, que vous soyez loueur, propriétaire ou tout simplement un bien immobilier. Ces statuts varient en fonction de l’emplacement du bien, sa consommation énergétique, son âge, mais également les équipements qu’il possède et son état général.

Qu’est-ce que le statut LMNP ?

Le statut LMNP, location meublée non-professionnelle offre des avantages fiscaux beaucoup plus intéressants que la location nue. Un régime qui saura convaincre les acheteurs encore sceptiques. Ce qui veut dire que toutes personnes possédant un bien meublé qui n’est pas destiné à un usage professionnel, mais un usage personnel d’habitation peut le faire louer. Évidemment, l’intérêt pour vous de cette location et l’équipement de l’appartement est d’en retirer un régime fiscal qui rendra votre investissement plus intéressant. Tout cela en collectant les loyers, ce qui vous donne accès à des revenus faciles.

A lire également : Faire construire sa maison : un projet qui doit être réfléchi

Néanmoins, chaque résidence ou logement, neuf ou ancien, doit cependant être équipé d’une multitude de meubles essentiels à la vie dans le logement.

Quels biens peuvent être loués sous le statut LMNP ?

Les biens qui peuvent être loués sont les :

A voir aussi : Comment se porte le marché immobilier Suisse ?

  • Studios
  • Résidence de tourisme
  • Résidence d’affaires
  • Résidence sénior
  • Résidence étudiante
  • EHPAD
  • Logement classique
  • Colocation
  • etc.

À partir du moment que le bien ne possède pas d’usage professionnel et qu’il comporte tous les éléments requis par la loi pour le déclarer sous ce statut, alors un logement peut bénéficier du régime fiscal de ce statut.

Ainsi, vous pouvez réaliser un investissement dans une résidence meublée de service comme un EHPAD et générer des revenus. Vous pouvez aussi louer un logement meublé à votre famille sur une année ou plus tant que les recettes et le bail sont en ordre. La relation bailleur-loueur doit être professionnelle à l’inverse du bien immobilier.

Comment obtenir le statut LMNP ?

Pour obtenir le statut de LMNP, il faut répondre à un certain nombre de critères et équiper le logement pour qu’une vie respectable et correcte soit possible dans le logement. Les équipements demandés représentent un investissement important, mais le régime fiscal vous aidera à vous en sortir par la suite en accompagnement des revenus de loyers. Les meubles demandés sont :

  • Une table
  • Des sièges
  • De l’éclairage
  • Un réfrigérateur
  • De quoi cuire des aliments (plaques, gaz, induction)
  • Un four ou micro-onde
  • De la vaisselle (un set pour 2 personnes au moins)
  • Des ustensiles de cuisine
  • Des rangements
  • De la literie
  • Un lit
  • Des rideaux ou volets
  • Des produits d’entretien ménager

De plus, vous devez être propriétaire de la location et ne pas avoir des revenus locatifs annuels supérieurs à 23 000€. L’inscription de votre activité de location au registre du commerce et des sociétés n’est pas obligatoire, mais nécessaire pour obtenir les avantages fiscaux liés au statut.

Quel bien peut-on louer sous le statut LMNP ?

La différence entre LMNP et Censi-Bouvard

La loi Censi-Bouvard est une option liée au régime LMNP. Censi-Bouvard va vous permettre de retirer de vos impôts un pourcentage du prix de revenus du bien immeuble que vous avez acheté. De plus, vous récupérerez la TVA sur votre investissement, tant qu’il s’agit d’une résidence neuve, meublée et non-professionnelle. Alors qu’avec LMNP, vous gérez des revenus défiscalisés, c’est donc la technique de l’amortissement qui est utilisée pour alléger votre déclaration fiscale.

Les avantages de la location LMNP

L’activité de location d’un bien meublé avec pas un meuble, mais plusieurs pour rendre le logement habitable comporte de nombreux avantages fiscaux qui pourrait vous convaincre de faire un investissement en immobilier, que vous soyez loueur ou non et tant que le logement n’est pas professionnel.

D’abord, vous pouvez bénéficier du régime micro BIC si vos revenus locatifs annuels sont inférieurs à 70 000€ ou 170 000€ s’il s’agit de locations touristiques. Celui-ci vous offre 50 % d’abattement sur vos revenus locatifs.

Ou vous pouvez opter pour le régime réel et bénéficier d’amortissement pour l’immeuble, les meubles et la déduction des charges de location. En cas de déficit, celui-ci sera déduit de votre investissement locatif et non vos revenus.

Article similaire