Conseils

Gestion locative : les choses à savoir

Mettre en location un logement est un investissement rentable mais qui nécessite une bonne gestion pour autant. Il faut savoir cependant que gérer un bien immobilier implique de nombreuses démarches qui sont à la fois administratives et professionnelles. Deux possibilités s’offrent alors au propriétaire : assurer soi-même la gestion de son bien ou louer les services d’une une agence immobilière.

La gestion locative : qu’est-ce que c’est ?

La gestion locative regroupe toutes les démarches menées dans le but d’assurer la gestion quotidienne d’un logement occupé par un locataire. Notamment, percevoir les loyers, délivrer au locataire les quittances de loyer, régulariser les charges et s’occuper des réparations. Quelles sont les différentes solutions possibles ?

A lire également : Les avantages d’une extension de maison

Gérer la location soi-même

Cette option est peu couteuse au bailleur. Elle  permet un contact direct de celui-ci et son locataire. Il est alors facile de se rendre compte de l’état du logement, d’opérer les réparations non couvertes par l’assurance, et de recueillir les insatisfactions du locataire. Le propriétaire va également s’occuper de l’établissement des documents relatifs aux contrats, aux divers actes, les courriers, les factures etc… Il faudra tout de même être ordonné pour répertorier les documents. Sachez aussi qu’il existe des solutions informatiques en ligne très peu onéreuses qui permettent d’assurer cette gestion de son bien immobilier. Elles offrent des solutions complètes permettant d’automatiser l’envoi des quittances  et autres documents.

confier la gestion de son bien

A découvrir également : Chauffage électrique ou gaz : Comment choisir ?

Et cela ne coute presque rien. Il n’est pas non plus exclu lorsque la gestion se fait par soi-même, de faire appel à une agence spécialisée pour des tâches ponctuelles, par exemple rechercher et sélectionner un locataire. Le professionnel se chargera alors de vérifier la solvabilité de ce dernier, selon les dispositions de la loi 89-462 relatifs aux rapports locatifs.

La gestion locative par un professionnel

Certains propriétaires préfèrent ne pas s’embarrasser avec les procédures et les démarches, et confient la gestion de leur bien immobilier à un professionnel. Cette deuxième option est bien évidemment payante. Le montant de la rémunération oscille entre 8 % et 15 % du montant annuel des loyers hors taxes. En plus, la TVA, 20% est à la charge du bailleur. Par ailleurs, le gestionnaire perçoit les mêmes rémunérations sur les travaux effectués dans l’habitation. Assurez-vous que ce professionnel dispose d’une carte professionnelle portant la mention “Gestion immobilière”, qu’il a une garantie financière suffisante pour dédommager les clients en cas de faillite, et qu’il cotise régulièrement à la société de garantie financière.

Le bailleur et le professionnel sont liés par un mandat de gestion immobilière contenant des accords. Ce mandat autorise le professionnel à représenter le bailleur dans les assemblées générales de copropriété, payer les charges, impôts et autres selon les délais. Il s’occupe aussi de la préparation des documents pour la déclaration fiscale de son mandant et de la souscription d’une assurance en cas de perte de loyer.

Les clauses contenues dans le mandat peuvent être limitées tout comme exhaustives. Sachez enfin que la recherche de locataire n’est pas souvent incluse dans le prix du mandat de gestion. Cela est alors facturé au propriétaire qui peut d’ailleurs décider de trouver lui-même un locataire avant de le confier au professionnel.

11 février 2021
Show Buttons
Hide Buttons