Rénover

Comment organiser correctement vos travaux de toiture ?

La toiture joue un grand rôle dans la protection des logements. Le confort qui règne dans une maison n’est en général pas étranger à l’état de son toit. Cependant, face aux intempéries et à l’alternance des saisons, ses matériaux ont tendance à s’user rapidement. De ce fait, il est important de mener des travaux de réfection réguliers sur votre toiture pour maintenir le confort de votre domicile. Comment planifier des travaux sur votre toit ?

Les travaux de toiture sont un processus complexe

Les travaux menés lors de la réfection d’un toit ou de sa mise à niveau exigent des compétences techniques très pointues. Avant toute chose, il convient de trouver une entreprise de travaux certifiée auprès des organismes compétents. Si c’est le cas, elle ne pourra faire intervenir sur votre toit que des employés qualifiés et spécialistes du domaine. Cette certification vous garantit un résultat satisfaisant à la fin des travaux. De plus, cela vous épargne de nombreuses dépenses inutiles ou de vous tromper au niveau des matériaux, puisque le professionnel joue aussi le rôle de conseiller.

Lire également : Des travaux de déco pour être bien dans sa maison

Son expertise lui permet par ailleurs de mener une inspection plus approfondie des travaux à mener sur votre toiture. Dès lors, on peut être sûr de la bonne résistance de son toit en plus du confort garanti. Se lancer seul dans ce type de travaux, c’est prendre le risque de dépenser pour un résultat médiocre. Il faut également noter que les travaux de toiture (comme l’isolation de toit, le recouvrement de toiture, la rénovation de toiture…) s’effectuent exclusivement en hauteur. Il peut donc être dangereux de les effectuer soi-même.

De ce fait, des approches et des matériaux plus performants, notamment plus écologiques, sont mis sur le marché chaque jour. Pour pouvoir mettre votre toiture à la pointe de l’innovation, il faut confier ces travaux à des professionnels qui sont à l’affût du moindre progrès dans leur domaine. C’est aussi valable pour les réglementations qui évoluent constamment.

Lire également : Faire poser une moustiquaire aux fenêtres

travaux de toiture

La couverture d’un toit lors d’un dépannage de toiture à Rixheim, réalisée par des professionnels.

Demandez les permis nécessaires pour faire des travaux sur votre toit

La législation est assez claire en ce qui concerne les travaux à mener. Il faut au préalable obtenir un permis auprès des autorités locales. Cela concerne la construction de maison, la rénovation et la construction d’abris, de la véranda et du jardin.

La demande de permis doit se faire très tôt. Ainsi, on dispose d’assez de temps pour attendre la réponse des autorités. Malgré les apparences, c’est un processus en général simple. Des formulaires sont établis pour chaque type d’intervention et disponibles en ligne sur le site internet de votre mairie. Il est cependant conseillé de se rapprocher de la mairie pour les travaux qui nécessitent des interventions particulières.

Dans le cas où les travaux seraient menés sur une maison individuelle ou sur des annexes, le délai d’obtention du permis est de 2 mois. Après le dépôt, le projet muni de toutes ses caractéristiques précises doit être affiché à la municipalité. Une fois la demande acceptée, elle prend la forme d’un arrêté municipal. Les travaux de votre toiture peuvent alors débuter.

Inspectez soigneusement le toit pour vérifier qu’il n’est pas endommagé

L’inspection est le point de départ de tout travail de réparation ou de réfection. Le dépannage d’une toiture ne déroge pas à cette règle. Elle se décline en 2 formes.

L’inspection de la face extérieure de la toiture

À l’aide du matériel approprié, le professionnel parcourt la face exposée du toit pour identifier les éventuelles anomalies. Cela va de l’identification des bardeaux endommagés (fissurés ou cassés) et manquants à l’évaluation des causes des dommages constatés. Son attention se porte aussi sur des composantes telles que :

  • la membrane,
  • les soffites,
  • les solins,
  • les clapets d’évacuation,
  • les gouttières.

L’idée est de repérer visuellement toute partie de la structure qui pourrait occasionner l’infiltration des eaux ou leur mauvais écoulement.

L’inspection de la face interne de la toiture

Cette étape consiste en la vérification de l’intégrité de la toiture en évaluant sa partie interne. Le professionnel doit inspecter le dessous des tuiles à la recherche d’un signe révélateur comme la présence de moisissures.

Cette inspection s’étend notamment au grenier qui recueille en général les eaux en cas d’infiltration. Enfin, le professionnel va s’intéresser aux systèmes de ventilation et d’isolation pour statuer si oui ou non, l’humidité compromet l’efficacité des installations du toit.

Utilisez les outils et les matériaux appropriés pour des travaux sur toit

Comme pour toute tâche technique, le dépannage de toiture fait appel à un certain nombre de matériaux et d’outils. Ceux-ci sont indispensables pour allier sécurité au travail et efficacité du résultat.

Parmi ces outils, on retrouve le matériel de sécurité. Il s’agit de l’échelle de toit, de la console du couvreur et du stabilisateur de l’échelle. Ils permettent respectivement de se déplacer en toute sécurité, d’éviter les chutes et de garder l’échelle en bon équilibre. On retrouve ensuite le matériel indispensable du couvreur :

  • le marteau de charpentier,
  • l’arrache-clou,
  • l’équerre et la fausse équerre,
  • le cordeau,
  • la guillotine à coupe rapide,
  • le ciseau à bois.

Hormis ces outils de base, il existe des outils spécifiques à chaque type de revêtement. On n’utilise pas l’enclume du couvreur ou la pince à ardoise lorsqu’on travaille sur du zinc ou du bois.

Inspectez à nouveau le toit après les travaux

Après la réalisation des travaux, il faut réaliser une nouvelle inspection de l’ouvrage. Cette inspection, contrairement à la première, ne vise plus à orienter les travaux, mais à corriger d’éventuels défauts. Elle est très importante dans la mesure où elle rassure définitivement le client et le maître d’œuvre sur la qualité du travail effectué.

Cette inspection, lorsqu’elle est essentiellement visuelle, s’accompagne la plupart du temps de prévention concernant les éventuelles anomalies à venir. Cette couverture s’étend sur une période raisonnable. D’une manière générale, il est recommandé d’inspecter et de nettoyer votre toit au moins deux fois par an afin d’éviter les mauvaises surprises, au début du printemps et à la fin de l’automne.

Article similaire