Immo

Comment connaître le prix de vente d’un bien vendu dvf ?

Qu’ils soient vendeurs, acheteurs ou simples amateurs, nombreux sont ceux qui s’intéressent aux prix de vente des biens immobiliers. L’outil numérique DVF est donc mis en place par le gouvernement français pour satisfaire ces derniers. Il permet de définir avec plus de précision le montant des biens sur les 5 dernières années en fonction du secteur géographique. Plus de détails ci-dessous.

Informations accessibles

Créé depuis le 24 avril 2019, DVF est un outil numérique qui apporte des informations sur les transactions effectuées sur le territoire Français. Il établit des renseignements en tenant compte de chaque département et commune. Contrairement à l’outil Platrim, l’utilisation de la base DVF n’est pas limitée et ne nécessite pas de numéro d’identification fiscal lors des consultations. Avec un accès plus facile et rapide aux données concernant les valeurs foncières, elle dispose de requêtes illimitées. De plus, elle n’exige pas de motif avant d’accorder l’accès du site aux usagers.

A voir aussi : Comment calculer la valeur d'une clientèle ?

Elle a été mise en place par la direction générale des finances publiques, et aide tant les acheteurs que les vendeurs. Elle leur permet de connaitre le tarif exact de leur bien immobilier sur les années précédentes grâce à ¨l’open data¨. De plus, les chiffres provenant des données notariales et du cadastre servent de référence en matière d’estimation du montant brute d’une maison ou d’un appartement.

Grâce à la carte interactive, la base DVF permet de répertorier toutes les transactions établies dans les différents quartiers des villes de la France. De la vente des maisons ou appartements, à celle des terrains à bâtir, vous y trouverez toutes sortes d’informations. Il en est de même pour celles concernant l’échange des parcelles, les expropriations et les ventes aux enchères.

A lire aussi : Les moyens les plus faciles de vendre son bien immobilier

Utilisation du DVF

La base DVF est très facile à utiliser et vous offre les menus disponibles seulement en quelques clics. Pour y accéder, connectez-vous via le lien cadastre.data.gouv.fr/dvf puis cliquez sur le département dans lequel vous souhaitez avoir des renseignements. Sélectionnez par la suite la commune et si possible le quartier de votre choix. Cliquez enfin sur la carte de la section cadastrale selon votre préférence.

Une fois la carte ouverte, vous verrez s’afficher en couleur bleue les biens qui ont été vendus sur les cinq dernières années ; de même que toutes les informations en relation avec leur tarif. Lorsque vous sélectionnez une parcelle qui vous convient, vous y trouverez la date de sa dernière transaction, sa superficie et le nombre de pièces principales qu’elle contient. Vous découvrirez également des informations sur sa taille, l’objet de sa mutation et le type de local que ce soit une maison, un appartement ou un terrain. Cela permet aux potentiels acheteurs d’acquérir tous les détails en rapport avec le bien qui les intéresse et se préparer en conséquence.

En ce qui concerne les différentes structures immobilières, rappelons qu’il existe une API qui vous permet d’utiliser les données de la base dvf. Elle est accessible à tous et vous aide à développer une application spécifique ou les intégrer dans d’autres outils.

Transparence des données

La base de données de la DVF est mise à jour régulièrement pour faciliter l’accès à une information fiable aux acheteurs. Son instauration est une révolution tant pour le marché que les différents acteurs de l’immobilier français. En effet, les acheteurs ne sont plus dans l’obligation de contacter des notaires ou des agents immobiliers avant de connaitre le prix des transactions. Et ceci, peu importe le quartier ou la rue visée. En ce qui concerne les différents acteurs, elle leur permet de limiter les transferts de données tout en générant des revenus considérables. Ils n’ont plus besoin de s’occuper de ces tâches qui étaient particulièrement chronophages auparavant. Il en est de même pour la direction générale qui devait à chaque fois transmettre les données aux autres administrations et collectivités.

Pour les sociétés du numérique, cet outil développe de nouveaux services afin de leur offrir plus d’opportunités. Ils auront la possibilité d’associer les informations de la DVF avec celles concernant les permis de construire. Ceci permettra de mieux suivre l’historique des opérations immobilières. Elles pourront également réajuster leur estimation de valeur pour les biens qu’ils auront à vendre ou à acheter ; la qualité de leur donnée, qu’ils pourront rehausser avec le temps, pour plus de visibilité. Cet outil d’information favorise ainsi tous ces amateurs, qu’ils soient vendeurs, acquéreurs ou agents immobiliers.

Article similaire