Actu

3 règles à respecter pour choisir son constructeur

Un constructeur de maison individuelle est un personnage clé dans le processus d’édification de votre futur domicile. Voici trois aspects à surveiller pour être sûr de traiter avec le meilleur prestataire possible.

Faites-le travailler uniquement dans le secteur qu’il maîtrise

Certains constructeurs de maisons individuelles ont l’habitude de construire des barres d’immeubles, d’autres sont rodés dans le domaine des maisons à une, deux, trois ou quatre façades. Il y en a qui excellent dans la réalisation de chalets et de refuges ruraux en pierre de taille…

A découvrir également : Promoteur immobilier : comment bien le choisir ?

Lors des échanges et de vos recherches préliminaires, assurez-vous que le prestataire est spécialisé exactement dans le type de chantier que vous voulez mener à bien.

Certes, il existe des entrepreneurs généralistes, mais il est toujours plus intéressant d’en choisir un qui soit totalement dans son élément pour chacun des aspects de votre projet immobilier.

A lire aussi : Comment fonctionne le syndic de copropriété ?

Scrutez les compétences du constructeur

Pour faire le bon choix de son constructeur de maison, vérifiez l’affiliation effective des constructeurs que vous contacterez à des organisations professionnelles. Grâce à internet, il devient plus facile de s’inventer des réalisations dans le domaine de l’immobilier. Une photo d’un chantier ne prouve pas forcément que le constructeur qui exhibe l’image a réalisé ces travaux.

Prendre la précaution de vérifier que les constructeurs que vous contactez sont reconnus par des organisations de professionnels du bâtiment constitue une garantie forte de leur compétence. Jamais un syndicat ne prendra le risque d’admettre dans ses rangs un constructeur douteux. En France, préférez les constructeurs membres de l’Union Nationale des Constructeurs de Maisons Individuelles. 

Écrivez et exigez que l’on vous réponde par écrit

Faire construire une maison impose de mobiliser des moyens financiers conséquents. Il est vital de vous assurer que vous pourrez garantir une réelle traçabilité sur tous les plans.

Les assurances dommage ouvrage et décennale sont des documents permettant de faire le tri. Seuls de véritables professionnels peuvent vous permettre de bénéficier de pareilles couvertures.

Autre document écrit important : le contrat de construction de maison individuelle (CCMI). Il inclut les deux assurances suscitées.

Conservez aussi des traces écrites de tous les devis comparatifs faits et n’hésitez pas à revenir à ces documents plus tard, si vous pensez qu’il y a eu un dépassement relatif ou absolu en termes de dépenses.

30 octobre 2019
Show Buttons
Hide Buttons

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Merci!