Investir

Un achat en viager est-il rentable ?

Vous êtes à la recherche d’une alternative pour compléter vos revenus ? Il existe aujourd’hui de nombreuses sources de revenus assez rentables. L’une d’elles est le viager ? Qu’est-ce que c’est que le viager ? Comment ça marche ? Est-ce réellement rentable ? Voici quelques questionnements pour lesquels vous pourrez trouver des réponses dans cet article.

L’investissement dans le viager, ce qu’il faut savoir

Le viager est un type contrat de vente de bien immobilier que l’on retrouve dans le Code civil. Ainsi, dès lors que la signature de l’acte de vente se fait devant le notaire, l’acheteur peut occuper le bien immobilier. Le contrat peut également exiger que le vendeur occupe le bien jusqu’à ce que ce dernier le libère en allant dans une maison de retraite ou en décédant. La signature devant le notaire est très importante parce qu’elle garantit la véracité de l’engagement.

A lire également : Prix appartement Lille : comment faire un bon achat ?

Encore appelé débirentier, l’acheteur peut opter pour le règlement d’une partie de l’achat. On parle de bouquet. Ensuite, il pourra payer le reste sur plusieurs rentes jusqu’à ce que le vendeur décède. De l’autre côté, le vendeur bénéficie à vie de sa rente que lui verse l’acquéreur. Le contrat prend alors fin uniquement lorsque le vendeur décède. Le vendeur est encore appelé ici le crédirentier.

Les étapes à suivre pour investir dans le viager

Pour conclure un contrat de viager, certaines conditions devront être remplies. En effet, le contractant potentiel doit en avoir la capacité juridique. Cela renvoie à la capacité d’une personne morale ou physique à avoir des obligations ainsi que des droits et à être en mesure de les exercer lui-même.

A lire aussi : Investissement locatif en 2020 : dans quelle ville investir ?

En outre, l’acheteur ne doit en aucun cas être au courant d’une quelconque maladie que le vendeur aurait contractée. Si cette condition n’est pas respectée et que le vendeur décède vingt jours après que la vente ait été conclue par exemple, l’opération pourrait être simplement annulée. Les héritiers du vendeur pourront demander cette annulation auprès d’un tribunal de grande instance.

Pour sécuriser, la procédure, l’acte de vente doit être publié auprès du service de la publicité foncière. De plus, le vendeur pourrait demander au notaire d’inclure des conditions au cas où l’une des obligations du contrat ne serait pas exécutée. On parle de clauses résolutoires. Une clause résolutoire non respectée peut permettre au crédirentier de conserver le bouquet au cas où le contrat est annulé.

Investir dans le viager, est-ce rentable ?

Le viager propose de grands avantages à l’acheteur. Ce dernier bénéficie d’une décote sur la valeur de l’immobilier. Il a la possibilité de revendre son bien dès lors qu’il en est complètement propriétaire. Ainsi, le viager est une possibilité pour lui de développer son patrimoine immobilier. Également, ce dernier ne paie rien en ce qui concerne les charges courantes ou pour ce qui est de l’entretien du logement.

Le viager est aussi intéressant pour le vendeur. C’est l’une des plus belles alternatives pour les personnes âgées n’ayant pas d’héritiers. Le viager permet au vendeur d’obtenir un bénéfice régulier jusqu’à son dernier souffle. Pendant ce temps, il a la possibilité d’occuper le local jusqu’à ce qu’il aille dans une maison de retraite ou jusqu’à sa mort.

Article similaire

Show Buttons
Hide Buttons