Immo

Diagnostics immobiliers : les conseils pour réduire les coûts

De nombreuses étapes sont requises lors de la cession d’un logement. Au nombre de celles-ci figurent les diagnostics immobiliers qui doivent être effectués par des diagnostiqueurs certifiés. En effet, les diagnostics immobiliers visent à inspecter et à prévenir les futurs acquéreurs ou occupants d’un bien immobilier de l’état du logement afin de leur permettre d’investir en toute connaissance de cause. Étant donné que les frais des diagnostics immobiliers ne se plient à aucune réglementation, les tarifs varient d’un professionnel à un autre. Si ces diagnostics sont obligatoires pour la conclusion d’une vente ou d’un contrat de bail, les tarifs peuvent parfois paraitre onéreux. Cependant, il est tout à fait possible de réduire le coût des diagnostics immobiliers que ce soit pour une maison ou un appartement. Cet article vous propose quelques astuces pour réduire la facture.

Diagnostics immobiliers : comparer les devis de différents prestataires

Pour établir les diagnostics immobiliers de votre immeuble pour une vente ou une location, vous pouvez également demander des devis auprès de différents diagnostiqueurs en vue de procéder à une comparaison. Cela vous permet d’avoir une idée des tarifs proposés par chaque diagnostiqueur pour les différents certificats dont vous avez besoin.

A lire en complément : Immobilier à Paris : nouveau logement, nouveau départ

En tenant compte des devis fournis, vous pourrez repérer l’offre la plus abordable en jouant sur la concurrence. En outre, il y a de nombreux autres avantages à comparer les tarifs offerts par différents diagnostiqueurs. En voici notamment quelques-uns :

  • la comparaison des tarifs vous permet de détecter et d’écarter les entreprises aux tarifs excessifs,
  • en confrontant plusieurs devis, vous obtenez des diagnostics immobiliers avec un bon rapport qualité/prix,
  • l’analyse des devis vous permet d’avoir une idée des coûts moyens des diagnostics immobiliers.

Si la comparaison des devis constitue l’une des meilleures astuces pour réduire efficacement les coûts, pensez à recourir à une entreprise spécialisée pour en savoir plus sur les diagnostics immobiliers et les tarifs. Cela dit, n’oubliez pas de vous assurer que le diagnostiqueur est certifié et assuré.

A lire également : Comment bien choisir son aménageur foncier ?

diagnostics immobiliers

Faire appel à une entreprise sérieuse pour vos diagnostics

Pour obtenir des diagnostics immobiliers professionnels, il faut faire appel à des diagnostiqueurs sérieux et qualifiés. Vous pouvez également réduire les coûts de prestation en recherchant des prestataires par chers. Cela dit, plusieurs risques d’arnaque sont encourus lorsque l’aspect économique s’ajoute à la liste des critères de recherche.

En effet, les tarifs de diagnostics immobiliers, notamment ceux en dessous des tarifs du marché sont généralement offerts par des diagnostiqueurs non certifiés. Pour l’établissement des diagnostics de votre logement, référez-vous donc en priorité à des sociétés réputées et connues pour leur expérience, leur savoir-faire et ayant à leur service des professionnels qualifiés.

Par ailleurs, s’il est primordial de faire appel à un diagnostiqueur certifié, il est tout aussi essentiel de s’assurer que celui-ci soit assuré. En cas de vice, le propriétaire du logement pourra ainsi se tourner vers son diagnostiqueur afin de bénéficier d’un dédommagement. Avant de solliciter un prestataire pour vos projets immobiliers, n’hésitez donc pas à réclamer des preuves de certification pour jauger son expertise et sa crédibilité.

Établir un diagnostic de performance énergétique (DPE)

Le diagnostic de performance énergétique (DPE) vise à évaluer la performance énergétique d’un bâtiment ou d’un logement ainsi que son taux d’émissions de gaz à effet de serre. Il s’inscrit au rang des politiques énergétiques établies en Europe et informe le locataire ou l’acquéreur de la consommation énergétique de son futur logement.

Avec une validité de 10 ans, le diagnostic de performance énergétique a une double casquette. Il œuvre à la maîtrise des dépenses énergétiques et favorise la lutte contre le changement climatique. En dehors du DPE, la location ou la vente d’un logement doit également se faire sur la base des différents diagnostics immobiliers normalement prévus par le Code de la construction et de l’habitation. Il s’agit notamment :

  • du diagnostic gaz
  • du diagnostic amiante
  • du diagnostic termites
  • du diagnostic électricité
  • du diagnostic assainissement
  • de l’état de risque de pollution (ERP), etc.

Ces diagnostics immobiliers font l’objet du dossier de diagnostics techniques (DDT) que les propriétaires sont appelés à fournir avant toute transaction immobilière. S’ils sont gages de sureté, ils augmentent grandement vos chances de trouver des candidats pour votre logement.

prestataire DPE

Se méfier des offres de diagnostics trop alléchantes

Ne vous laissez pas séduire par les devis peu coûteux. Certes, il est avantageux d’opter pour des services abordables, mais il est tout aussi intéressant de prioriser la qualité des prestations. L’objet des diagnostics immobiliers en réalité, c’est de protéger les propriétaires en cas de litiges.

Pour veiller efficacement à vos intérêts, l’idéal est d’éviter les offres alléchantes et de faire effectuer vos diagnostics par un prestataire qualifié et certifié, après avoir bien sûr analysé l’état du marché.

La loi réserve d’ailleurs des sanctions aux propriétaires qui sollicitent des prestataires non qualifiés pour l’établissement du DDT.

Si de nombreux paramètres entrent en jeu pour fixer les coûts de prestation, choisir un pack de diagnostics est bonne astuce pour réduire les coûts de prestation.

Opter pour des packs de diagnostics immobiliers

Les packs de diagnostics immobiliers sont en effet idéals pour réduire le prix global des prestations. Cette solution consiste à demander en une seule fois tous les certificats techniques requis pour la conclusion d’un contrat de vente ou de location. En général, les packs offerts par les prestataires sur le marché comportent entre 4 et 8 diagnostics immobiliers obligatoires.

Grâce aux packs de diagnostics immobiliers, vous avez la possibilité de payer un prix clairement en dessous des réels tarifs des diagnostics constituant chaque pack. Si le choix des packs de diagnostics immobiliers donne lieu à des prestations de plus courte durée, cette astuce vous permet aussi de limiter les coûts supplémentaires comme les frais de déplacement.

De même, vous pouvez obtenir une remise particulièrement généreuse selon le type de logement et le nombre de pièces qu’il comporte. Le coût d’un pack de diagnostics immobiliers varie généralement entre 300 € et 700 € avec une valeur moyenne de 450 € pour les appartements à trois pièces.

Contrôler la validité des anciens diagnostics

Comme vous l’aurez compris, les diagnostics immobiliers sont obligatoires pour conclure des contrats de vente ou de mise en location de logement. Néanmoins, il ne sera pas question de faire réaliser ces diagnostics à chacune de vos transactions immobilières. De manière logique, la première démarche à entreprendre avant de réaliser des diagnostics immobiliers pour un logement est de contrôler si vous n’avez pas d’anciens certificats sous la main.

Il est possible que certains de vos anciens certificats soient toujours en cours de validité. Comme évoqué ci-dessus, tous les diagnostics immobiliers ont leur durée de validité. Un diagnostic de performance énergétique (DPE) par exemple est valable sur 10 ans alors qu’un état amiante a une durée de validité illimitée et ne nécessite pas de renouvellement.

En conclusion, vérifier vos anciens diagnostics immobiliers vous permet de réaliser des économies sur le prix total des diagnostics en évitant d’effectuer à nouveau des certificats toujours en cours de validité.

Article similaire

Show Buttons
Hide Buttons