Immo

Mycitya : adhérent syndic de copropriété

Le syndic de copropriété a pour vocation d’être le mandataire du syndicat des copropriétaires, il représente les propriétaires sur le plan légal et il est désigné par une assemblée générale. Sa mission principale est de veiller à l’entretien et l’état de l’immeuble qu’il régit, tout en assurant une gestion administrativement et financièrement. De plus, le syndic de copropriété doit veiller à la mise en place des décisions pouvant être prises lors des assemblées générales. Le syndic agit comme un dirigeant donc, au sein de l’immeuble où il est présent.

Le syndic de copropriété, quelles fonctions au sein de l’immeuble ?

Le syndic de copropriété occupe certaines fonctions essentielles au sein d’un bâtiment. En effet, il s’occupe de sa gestion, et son expérience doit lui permettre de rendre service à tous les habitants. C’est par exemple le cas de Citya.

A lire également : Quel document pour la vente d'un terrain ?

Le syndic de copropriété, des fonctions de gestion administratives

Pour commencer, le syndic doit impérativement veiller au respect du règlement de la copropriété au sein de l’immeuble, que ce soit les propriétaires ou les habitants des appartements. Ensuite, le syndic doit fournir une gestion administrative efficace des lieux. C’est par ailleurs sa fonction principale, et la plus importante.

En effet, mis à part le bon respect du règlement intérieur de l’immeuble, le syndic doit aussi veiller au bon déroulement des travaux, de l’entretien et des aménagements au niveau des parties communes de l’immeuble. Le syndic doit de façon plus générale, faire en sorte que les lieux restent en bon état.

A voir aussi : Quelles précautions prendre pour réussir la construction de sa maison ?

Pour mener à bien ses fonctions de gestion administrative de l’immeuble, le syndic de copro possède certains outils. Effectivement, il possède un carnet d’entretien qui lui sert à noter tous les travaux réalisés au sein de l’immeuble, que cela concerne les appartements ou non.

De plus, il possède un certain pouvoir décisionnel, il peut notamment décider d’arrêt des travaux si besoin est. Le syndic doit aussi pouvoir être à jour des coordonnées des copropriétaires afin de pouvoir les joindre en cas de besoin.

Ensuite, le syndic de copropriété doit impérativement mener une assemblée générale pour prendre les décisions importantes de l’immeuble. Cette assemblée générale doit être constituée a minima une fois par an, et il devra alors préparer un conseil avec des points clés majeurs sur lesquels il faudra prendre une décision. Par la suite, le syndic devra donc mettre à la connaissance des habitants des appartements de l’immeuble les décisions qui ont été prises.

Le syndic assure la gestion des finances de l’immeuble

Pour continuer, le syndic se doit de faire la gestion financière du lieu dont il est à charge. Pour cela, il doit constituer le budget selon les prévisions établies par la copro.

Ainsi, la copropriété doit effectuer une comptabilité engagée, par conséquent, chaque opération doit se faire de façon double. Un compte bancaire doit donc être débité et un autre crédité de façon successive. Ainsi, chaque compte devra être classé selon un classement strict, en fonction des paiements effectués et de leur utilité au sein de l’immeuble. Par exemple, si une opération bancaire concerne les habitants des appartements, si c’est pour des travaux de rénovation ou l’entretien des parties communes.

De plus, afin d’assurer une harmonie au sein de l’ensemble de la copropriété, les comptes sont faits au minimum une fois par an et doivent être approuvés par l’ensemble de la copropriété.

Mycitya : comment choisir son syndic de copropriété ?

Afin de faire un choix de syndic de copropriété, il faut savoir qu’il existe deux catégories différentes : le syndic professionnel et le syndic non-professionnel.

Le syndic professionnel possède une véritable expérience dans ce domaine, il doit posséder une carte mentionnant son habilité à gérer un bien immobilier ou alors qu’il peut exercer le métier de syndic pour un immeuble. C’est notamment le cas de My Citya. L’agence Citya propose ces services pour gérer les copropriétés.

De plus, le syndic doit pouvoir fournir une preuve qu’il possède les fonds nécessaires à restituer les sommes données par la copropriété. Par ailleurs, un syndic ne peut pas être choisi s’il ne possède pas une assurance civile et professionnelle pour fournir une couverture nécessaire.

Afin d’être informé de ses fonctions au sein du bâtiment, il doit posséder un contrat valable qui stipule clairement ses missions. Ce contrat doit offrir une transparence entre la copropriété et le syndic, puis doit être accepté lors d’une assemblée générale.

Toutefois, un syndic non professionnel occupe les mêmes fonctions, le fait à titre de bénévolat et doit faire partie de la copropriété. Il peut être couvert financièrement selon les opérations financières réalisées en son nom pour financer des travaux ou l’entretien de l’immeuble.

Contrairement à un pro, il n’est pas obligé de posséder une assurance civile ou professionnelle pour exercer ses fonctions de syndic, même s’il est judicieux de le faire. Il est recommandé de faire appel à un professionnel, dans la mesure où cela est plus pratique pour le syndic et la copro, tout en assurant que les missions seront réalisées avec succès.

Article similaire