Assurer

Assurance habitation : le guide complet

L’assurance habitation est une formalité très importante. Elle n’est pas obligatoire, mais elle est nécessaire. Que vous soyez un locataire ou le propriétaire, souscrire à une assurance habitation pour son domicile est le meilleur moyen d’assurer ses arrières en cas d’incident. En effet, c’est un filet de sécurité qui vous permettra de protéger votre bien immobilier, mais aussi son contenu. Mieux encore, elle protège votre responsabilité pour des dégâts causés par un tiers. Assurance habitation : on vous dit tout !

L’assurance habitation : pour qui ?

En vue d’indemniser les victimes en cas de sinistres, l’assurance habitation propriétaire et l’assurance habitation locataire sont destinées au :

A lire aussi : Zoom sur l'assurance dommage ouvrage promoteur

Locataire d’un logement non meublé : l’assurance habitation garantit au minimum à cette classe la responsabilité civile. Cette garantie est obligatoire d’autant plus qu’elle permet d’indemniser les victimes en cas de sinistre.

Locataire d’un logement meublé : pour cette classe, il n’y a pas de minimum légal d’assurance. Dans ce registre, le locataire n’est pas obligé de s’assurer. Par conséquent, il est le seul et l’unique responsable des éventuels dégâts causés. Le bailleur se doit alors de souscrire à une assurance habitation propriété non-occupant à l’adresse https://www.amaguiz.com/assurance-habitation.

A lire aussi : Pourquoi construire sa maison en ossature bois ?

Propriétaire occupant : même s’il n’y a pas de minimum légal, il serait plus sage de souscrire à une assurance habitation propriétaire en tant que propriétaire occupant.

Propriétaire non occupant : bien vrai ce n’est pas une obligation non plus, mais souscrire à une assurance habitation vous couvre des risques en cas d’absence. S’il s’agit d’une location, il est préférable d’assurer le logement à la place du locataire et répercuter des garanties sur le loyer pour rattraper le coup.

Copropriétaire : pour cette classe, le syndicat peut souscrire à une assurance habitation pour les parties communes. En effet, c’est rare de voir une assurance pour les parties privées. De plus, c’est une obligation pour la copropriété.

Locataire saisonnier : par exemple, lorsqu’il s’agit d’une location de maison de vacance, ni le locataire ni le propriétaire ne sont tenus à souscrire à une assurance habitation.

Comment souscrire à un contrat d’assurance habitation ?

Pour souscrire à une assurance habitation, vous avez plusieurs options.

  • Une souscription directe

En plus d’être facile, ce moyen de souscription est plus pratique. Le paiement se fait par carte bancaire. Cette pratique a connu un boom ces dernières années. Raison pour laquelle de nombreuses compagnies et sociétés de courtage se sont spécialisées. Avec ceux-ci, vous aurez des tarifs très abordables par rapport à la concurrence traditionnelle.

  • Les assureurs en ligne

Souscrire à son assurance en ligne est tout aussi simple que pratique. Depuis votre domicile ou votre bureau, il suffit de quelques clics sur la bonne plateforme et le tour est joué. À cet effet, chez Amaguiz, nous vous proposons une souscription intégrale. C’est-à-dire, il inclue, en plus de la validation, le paiement par carte bancaire.

Outre ces deux moyens cités ci-dessus, vous pourrez également souscrire à une assurance habitation par l’intermédiaire d’un conseiller ou encore par courrier. De nombreuses techniques existent donc à vous de choisir celle qui vous convient le mieux.

Que couvre une assurance habitation ?

En plus de couvrir votre logement, une assurance habitation couvre également votre propre personne, les tiers ainsi que leur domicile. Mieux encore, les éventuels risques lorsque vous occupiez une maison ou un appartement. Cela étant, des garanties ont été créées en vue de répondre à des sinistres dont les dégâts sont importants. Nous avons donc :

L’assurance habitation et les dommages causés à autrui ; les incendies ; les vols, cambriolages et actes de vandalisme ; les dégâts des eaux ; les catastrophes naturelles ; les tempêtes ; les catastrophes technologiques ; les attentats et actes terroristes ; et les bris de glace.

24 juin 2019
Show Buttons
Hide Buttons

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Merci!