Assurer

Résiliation de votre assurance habitation la banque postale : nos conseils

La souscription à une assurance habitation la Banque Postale présente bon nombre d’avantages. Toutefois, certaines situations peuvent conduire à une décision de résiliation de son contrat d’assurance. Elles peuvent être de tous ordres. Pour nombre de personnes, cette opération semble complexe. Ce qui n’est pas forcément le cas. Faire l’annulation de son contrat d’assurance de la Banque est une tâche plutôt simple et moins contraignant lorsque quelques importants conseils sont respectés. Dans la suite de cette rédaction, découvrez-en quelques-uns.

Prévenir l’assureur

Avant de passer à la résiliation d’une assurance habitation de la Banque postale, il faut prévenir cette dernière à l’avance. La décision de résiliation doit être envoyée au moins 1 ou 2 mois avant compte tenu de la situation. Et ceci au cours de la première année d’assurance. Noter que ladite résiliation est possible pendant cette période uniquement à la date d’anniversaire du contrat. Soit à la date de l’achèvement du contrat.

A lire en complément : Pourquoi souscrire à une assurance habitation en ligne ?

Et donc, il suffit d’envoyer un courrier stipulant la décision de résiliation. Cette étape doit être obligatoirement respectée lorsqu’il est question d’une résiliation d’assurance habitation de la Banque postale. Sans l’envoi du courrier, l’opération ne pourra plus être effectuée cette année. La résiliation sera effectuée après la réception de la demande par l’assureur.

En réalité, avant la fin du contrat d’assurance, l’assureur a l’obligation d’informer son client de la date finale du contrat au minimum 15 jours à l’avance, afin de savoir si le contrat sera allongé ou non. Dans le cas où cette règle n’est pas respectée, l’assuré peut procéder à la résiliation à tout moment et surtout sans éventuel justificatif. Cette règle est imposée par la loi Chatel.

A lire également : Pourquoi est-il essentiel de souscrire à une assurance emprunteur ?

Souscrire une nouvelle assurance

Pour résilier une assurance habitation de la banque postale, il faut signer un autre contrat auprès d’une nouvelle assurance. Ainsi, l’opération de résiliation serait rendue facile et sans importantes tracasseries. Ce cas-ci ne nécessite aucune explication particulière. Car lorsque le client signe un autre d’assurance, les démarches de résiliation de l’assurance de la banque sont menées par la nouvelle assurance. Mais dans certains cas, il est possible que l’assuré envoi sa lettre de résiliation lui-même en y ajoutant le document de l’attestation qui a été délivré par la nouvelle assurance.

Il s’agit là d’une condition établit par la loi Hamon. Mais cette opération pourrait être faite que lorsque l’assuré a rigoureusement achevé la période d’1 an de contrat auprès de la banque postale. De plus, il est important de savoir que cette procédure concerne beaucoup plus les locataires.

Dans le cas d’un propriétaire par exemple, il n’y a pas d’obligation de s’assurer avant résiliation. Le propriétaire a la liberté de résilier son assurance habitation lorsqu’il le souhaite en suivant chacune des conditions établit bien évidemment. Cependant, il peut passer par la souscription à une autre assurance afin de résilier celle de la banque postale dans le cas où un contrat de prêt immobilier l’y contraint.

La résiliation d’une assurance habitation de la banque postale peut être effectuée dans des cas bien précis.

Résiliation en cas de changement de situation

L’assuré peut procéder à la résiliation de son assurance dans des  situations comme le déménagement ou dans le cas d’un changement du régime matrimonial. La décision de résiliation de ladite assurance doit être inscrite dans la lettre ainsi que toutes les raisons justifiant ce fait. La lettre devra ensuite parvenir à la Banque Postale trois mois avant le déménagement ou autre. Cette règle concerne le locataire ainsi que le propriétaire. La banque peut aussi concéder la demande de résiliation du contrat si c’est pour un motif de décès, de départ en retraite ou encore dans le cas d’allègement de risque, etc.

Annulation en cas d’augmentation

L’assuré peut facilement faire une annulation de son contrat d’assurance lorsque le coût de la cotisation a augmenté. Généralement, dans ce contexte, le délai de l’envoi de la demande de résiliation est de 30 jours. La demande pourra donc être accordée que 1 mois après. Chacune des règles préétablies pourra être appliquée dès que la Banque Postale procède au changement ou à la modification de franchise. Ou encore change les conditions d’indemnisation.  De manière générale, il s’agit là essentiellement des uniques conditions dans lesquelles la Banque Postale est en mesure de concéder la demande de résiliation de contrat.

Article similaire