Actu

Les maisons et logements revus par les architectes, post-coronavirus

Il semble que ceux qui sont en quête d’un nouveau logement, recherche en priorité un espace où ils auront accès à une cour extérieure, s’ils ne peuvent quitter la ville. Ce n’est là qu’un des changements en ce qui concerne les désirs des acheteurs d’immobilier, suite à la crise sanitaire, qui continue à modifier nos habitudes de vie.

Dans l’ancien : nouveaux besoins, mais même valeur

Alors que l’évolution des modes de vie change à une allure particulièrement grande, suite à une année de pandémie internationale, on ne peut pas dire que la valeur des biens, elle, ait changé. En effet, l’expertise immobilière des maisons et autres logements en France continue de démontrer que les prix restent à la hausse et qu’ils sont définis par des caractéristiques immuables, comme auparavant.

A lire aussi : Le retour des punaises et puces de lit

Ce que l’on peut dire, sans le moindre doute, est que nombreux sont ceux qui ont démontré un renouveau d’intérêt pour l’achat d’une maison, alors qu’elle est redevenue le lieu où nous passons tous la partie la plus importante de notre temps. En cause, les confinements, mais aussi le fait qu’on s’y abrite afin de se protéger du virus qui court les rues.

Une révision des plans pour les nouvelles constructions

Les changements de mentalité affectent directement les plans des architectes, en ce qui a trait aux nouvelles maisons qui seront construites dans les années à venir. La première transformation est le retour de la petite pièce d’entrée, qui était pratiquement disparue depuis plusieurs années. Mais ceux qui l’habiteront, l’utiliseront comme un sas entre l’extérieur et l’intérieur, afin de se protéger des dangers sanitaires. On s’y débarrassera désormais de toutes les couches extérieures possibles (manteaux, parapluie, souliers, …) et on y recevra le livreur de restauration.

A lire également : Loi Pinel : peut-on investir sur Nantes ?

Le travail ayant envahi l’espace maison, plusieurs ont choisi de revoir la pièce centrale qu’est le séjour, afin de lui permettre d’occuper diverses fonctions, selon les heures de la journée. Il passera ainsi de salle de travail, à lieu d’exercices, avant de retrouver sa fonction divertissement en soirée, moment où il rassemblera toute la famille en son sein.

Alors que la cuisine retrouvait déjà ses lettres de noblesse, bien avant la pandémie, cette dernière n’a fait que renforcer l’importance de cette pièce. On y conçoit de plus en plus de bons petits plats faits maison, souvent en suivant les conseils d’un grand chef à la télé ou sur l’écran de son ordinateur. C’est aussi là que commence les soirées entre amis (en nombre restreint) avant de se poursuivre dans la salle à manger.

04 mars 2021
Show Buttons
Hide Buttons