Immo

Comment obtenir une attestation de refus de prêt immobilier ?

Les banques et les institutions spécialisées sont les principales sources de financement des projets immobiliers. Si elles permettent à la plupart des entrepreneurs de concrétiser leurs rêves, elles opposent toutefois un refus à d’autres. Si votre demande de prêt immobilier s’est heurtée à une réponse négative de la banque ou de votre structure de financement, la loi vous offre la possibilité d’annuler votre engagement chez le vendeur. Pour cela, il vous faut cependant l’attestation de refus de prêt délivrée par votre banque. Découvrez dans ce billet ce qu’est une attestation de refus de prêt immobilier et comment l’obtenir.

Attestation de refus de prêt immobilier : qu’est-ce que c’est et quelle est son importance ?

L’attestation de refus de prêt immobilier n’a pas de définition conventionnelle. C’est un document délivré par les structures de financement de projet immobilier lorsqu’elles adressent une réponse négative à une demande de prêt. Cette attestation est très importante, car elle permet d’annuler une vente immobilière sans avoir à payer des indemnités au vendeur quand l’acheteur se voit refuser le financement.

A lire en complément : Quelle épargne pour projet immobilier ?

Lorsque vendeur et acheteur s’entendent sur une future vente immobilière, ils signent tous deux un compromis de vente. La forme notariée est conseillée pour le document afin de contraindre les deux parties à respecter leurs engagements sous peines de paiement d’indemnités. Les acheteurs intègrent généralement une clause de condition suspensive dans la promesse de vente.

refus prêt immo

A voir aussi : Quels sont les SCPI ?

 

La clause précise que le financement de l’achat dépend du prêt immobilier. En l’absence de financement, la vente est alors annulée en évoquant la condition suspensive. L’acheteur transmet des exemplaires de l’attestation de refus de prêt immobilier au vendeur et au notaire afin de se retirer de la promesse de vente sans payer d’indemnités.

Obtenir une attestation de refus de prêt immobilier : comment s’y prendre ?

Les banques et les structures de financement ne sont pas obligées de motiver une réponse négative à un prêt immobilier. Lorsque votre dossier ne leur semble pas assez solide, elles vous communiquent par courrier leur réponse défavorable à votre demande. Dès cet instant, il vous revient de faire les démarches nécessaires pour obtenir l’attestation de refus de prêt immobilier afin de ne pas vous exposer à des sanctions juridiques.

Pour obtenir l’attestation, vous devez adresser une demande à votre structure de financement. La demande se fait par courrier. Vous y précisez à la banque que votre achat immobilier reposant sur le prêt, vous avez besoin d’une attestation de refus de prêt immobilier ainsi que des raisons du refus pour l’annuler.

Si vous ignorez comment vous y prendre pour écrire votre courrier, vous serez bien heureux d’apprendre qu’il existe des modèles de courriers disponibles sur Internet. En les personnalisant, vous disposerez alors d’une demander prête à être envoyée à votre structure. Une fois que votre courrier est envoyé, il ne vous suffit plus que d’attendre la réponse de la banque.

En réponse à votre demande, la banque vous transmet l’attestation de refus de prêt immobilier. Vous êtes alors libre de vous en servir afin d’obtenir l’annulation de la vente immobilière sans payer des indemnités au vendeur.

Commencez toujours par une simulation de prêt immobilier !

Devoir demander une attestation de refus de prêt est toujours une situation stressante et embarrassante. En effet, en vous étant engagé auprès du propriétaire à acheter son bien, vous allez forcément le décevoir. Il se peut même que vous le mettiez dans une situation embarrassante, si lui aussi s’était engagé ailleurs de son côté. 

Si nous avons un conseil pour vous éviter de vous retrouver dans une telle situation, c’est : anticipez avec la réalisation d’une simulation de prêt immobilier. Cela vous permettra de savoir si vous avez la possibilité de souscrire un crédit, ainsi que le montant qui peut vous être octroyé. Même s’il ne s’agit pas d’une offre de crédit ferme et définitive, les outils de simulation sont fiables. En effet, vous devez répondre à plusieurs questions pour cibler votre profil emprunteur.

En plus de cela, l’utilisation d’un simulateur de crédit immobilier en ligne offre plusieurs avantages, à savoir :

  • C’est accessible 24/24h et 7/7j.
  • C’est gratuit et sans engagement.
  • Vous obtenez une réponse en seulement quelques minutes.

Certains simulateurs sont plus poussés que d’autres. Ainsi, vous pouvez parfois obtenir plusieurs réponses, notamment en ce qui concerne la durée du prêt et les taux d’intérêt. Cela peut vous permettre d’orienter votre choix d’une autre manière. Certains vont également inclure le prêt à taux zéro, si votre situation fait que vous êtes éligible. 

Vous devez savoir que cela fonctionne pour plusieurs types d’achats immobiliers. Vous pouvez donc réaliser une simulation pour l’achat d’une résidence principale, une résidence secondaire ou encore pour un investissement locatif. Cela peut également concerner l’achat d’un bien neuf, ancien ou encore un terrain. N’hésitez pas également à utiliser les simulateurs pour connaitre les frais de notaire liés à votre achat ou encore le simulateur PTZ. 

Article similaire