Assurer

Assurance co-emprunteur : dans quels cas et pour quelles garanties en avoir recours ?

En France, seule une poignée de privilégiés peuvent se permettre d’acheter une maison par leurs propres moyens. Le reste doit recourir à un prêt immobilier dont le remboursement s’étend souvent sur de nombreuses années. Et lorsque l’on parle de prêt immobilier, on parle forcément d’assurance emprunteur. Aujourd’hui, nous allons davantage parler de l’assurance co-emprunteur qui est une option très intéressante. Mais dans quel cas recourir à une assurance co-emprunteur ? Et surtout, quelles sont les garanties d’une telle assurance ? C’est ce que nous allons voir tout de suite !

Contexte de souscription

L’assurance co-emprunteur est principalement privilégiée lorsqu’un prêt immobilier est contracté par deux individus. Il peut s’agir d’un couple souhaitant acheter un bien immobilier, des amis ou des membres de la famille. Dès lors que vous envisagez d’acheter un bien avec une autre personne, vous devez sécuriser votre prêt avec une assurance co-emprunteur efficace.

A voir aussi : Matmut Assurances : la protection parfaite pour votre déménagement

Le rôle principal d’une assurance est de garantir le remboursement du prêt si l’emprunteur est dans l’incapacité de le faire. En cas de décès, d’invalidité, voire de perte d’emploi de l’un des co-emprunteurs, c’est l’assurance qui prend donc le relais. Il est toujours important de bénéficier de cette couverture dans le cadre d’un prêt immobilier.

Lire également : L'assurance décennale est-elle obligatoire pour un entrepreneur indépendant ?

Cas de figure pertinents

Il existe principalement deux cas dans lesquels on pourrait envisager d’acheter un bien immobilier ensemble et, donc, de co-contracter un prêt.

  • Couple ou co-emprunteurs solidaires : Si vous achetez un bien immobilier avec votre conjoint ou un partenaire, l’assurance co-emprunteur est fortement recommandée. En suivant cette recommandation, en cas de décès de l’un des co-emprunteurs, l’assurance prend en charge le remboursement du prêt, évitant ainsi des difficultés financières à la famille survivante.
  • Investissement avec un proche : Lorsqu’on réalise un investissement immobilier avec un ami ou un membre de la famille, les risques partagés nécessitent une protection adéquate. L’assurance co-emprunteur devient dans ce cas une protection cruciale pour garantir la stabilité financière en cas d’imprévu.

Garanties de couverture

L’assurance co-emprunteur propose une gamme de garanties adaptées au contexte spécifique du prêt immobilier commun. Voici à quoi doivent s’attendre les co-emprunteurs en fonction des imprévus qui peuvent intervenir.

  • Décès : En cas de décès de l’un des co-emprunteurs, l’assurance prend en charge le remboursement total ou partiel du prêt, soulageant ainsi la charge financière sur le co-emprunteur survivant. Le taux de remboursement pris en charge dépend de celui convenu dans le contrat.
  • Invalidité : Si l’un des emprunteurs est victime d’un accident ou d’une maladie provoquant son invalidité totale ou partielle, l’assurance peut assurer le remboursement du prêt en fonction du degré d’invalidité. Si le principal concerné est dans l’incapacité totale de travailler, la totalité du remboursement restant revient à l’assurance.
  • Perte d’emploi : Certaines assurances co-emprunteur peuvent également fournir une couverture en cas de perte d’emploi involontaire. C’est toujours un filet de sécurité précieux pour les co-emprunteurs en cas de difficultés professionnelles temporaires. Toutefois, dans ce cas précis, l’assurance ne prend en charge le remboursement que temporairement.

Outre ces garanties de base, certaines assurances co-emprunteur offrent des avantages supplémentaires, tels que la prise en charge des mensualités en cas d’incapacité temporaire de travail ou le report des échéances en cas de difficultés financières temporaires.

Article similaire