Immo

Comment proteger ma maison et reduire le cout de mon assurance habitation ?

De nombreux sinistres peuvent être évités. Les consommateurs doivent s’assurer que leur maison est correctement entretenue afin de réduire les risques. Découvrons comment faire afin de protéger votre maison et de diminuer le prix de votre assurance habitation.

Les façons de protéger votre maison

Découvrons donc ensemble sans plus attendre les principales choses à faire pour protéger votre maison et éventuellement faire baisser le coût de votre assurance habitation. Si vous cherchez une assurance, rendez-vous sur le site de la Société Générale.

A découvrir également : La gestion locative en 4 points clés

1. Prévention des dommages causés par le feu

  • Détecteurs de fumée : Vérifiez régulièrement que les détecteurs de fumée et les détecteurs de monoxyde de carbone fonctionnent et que leurs piles sont pleines.
  • Poêles à bois et cheminées : Inspectez et nettoyez régulièrement les cheminées et les conduits de poêle, au moins une fois par an. Veillez à ce que le sol soit correctement protégé. Gardez les matériaux combustibles à l’écart des cheminées et des poêles à bois.
  • Les chaudières : Assurez-vous qu’ils sont entretenus chaque année par un technicien agréé.
  • Le câblage : Si votre maison est ancienne, faites vérifier le câblage par un électricien agréé, car les anciens systèmes peuvent avoir du mal à répondre aux besoins énergétiques des appareils d’aujourd’hui. Pensez également que les lave-vaisselle, les cuisinières, les séchoirs et les laveuses doivent être installés par des professionnels pour éviter les incendies électriques.
  • Les prises électriques : Ne surchargez pas et n’utilisez pas trop de rallonges électriques.
  • Chauffages d’appoint, bougies et lanternes d’ouragan : Ne les laissez pas sans surveillance et éloignez les matériaux combustibles.
  • Risques extérieurs : Enlevez les arbustes morts et les arbres qui dépassent de votre toit, car ils peuvent propager les flammes et les braises. Stockez correctement les matériaux combustibles et tenez-les éloignés des sources de chaleur.

2. Prévention des dommages causés par les toits et l’eau

  • Toitures : Vérifiez qu’il n’y a pas d’accumulation excessive de neige. Nettoyez la neige pour éviter les barrages de glace et les effondrements dus au poids. Assurez-vous que le toit est correctement ventilé. Vérifiez périodiquement que les bardeaux ne se détachent pas et réparez-les.
  • Plomberie : Vérifiez périodiquement les tuyaux et flexibles de votre maison et réparez-les si nécessaire. Cela inclut des éléments tels que le tuyau d’eau de votre lave-linge, les robinets extérieurs, les chauffe-eau, les pompes de puisard et les drains. Installez des clapets anti-refoulement sur les canalisations des fosses septiques et des égouts dans les zones sujettes aux inondations.
  • Moisissures : Prenez des précautions particulières pour nettoyer immédiatement tout déversement ou fuite d’eau afin d’éviter la propagation de moisissures, de champignons, de pourriture humide ou sèche ou de mildiou.
  • Inondations : Surélevez les habitations et les services publics, les systèmes de chauffage/refroidissement et les appareils susceptibles d’être inondés au-dessus du niveau de la crue de base, si possible. Installez une alarme d’eau qui vous alertera lorsque l’eau commencera à s’accumuler dans le sous-sol afin de prévenir les inondations.  Assurez-vous que les pompes de puisard sont chargées, qu’elles fonctionnent et qu’elles disposent d’une alimentation électrique de secours. 

En suivant ces conseils, vous protégez votre maison afin de ne pas avoir de problème.

A voir aussi : Comment calculer la valeur d'une clientèle ?

Article similaire