Emprunter

Comment financer l’achat d’un bien immobilier neuf ?

L’achat d’un bien immobilier neuf, qu’il s’agisse d’une primo-accession ou d’un investissement, présente de nombreux avantages. En plus d’offrir aux ménages et aux investisseurs la possibilité d’acquérir une habitation moderne bâtie conformément aux normes en vigueur et totalement personnalisable selon leurs goûts et leurs besoins, cette option leur permet également de bénéficier de plusieurs atouts financiers et fiscaux.

En faisant le choix d’acheter une propriété neuve, vous pourrez profiter de frais de notaire ou de droits de mutation moindres. Par ailleurs, vous pourrez aussi prétendre à une exonération de taxe foncière ainsi qu’à divers dispositifs et mécanismes fiscaux. En outre, en ce qui concerne tout particulièrement le financement du projet, vous avez le choix parmi plusieurs solutions.

A voir aussi : Quels sont les avantages et inconvénients du Bail Réel Solidaire ?

Le prêt immobilier VEFA (Vente en État Futur d’Achèvement) ou CCMI (Contrat de Construction de Maison Individuelle)

Comme dans l’ancien, vous pouvez aussi recourir à un crédit immobilier pour financer votre projet d’achat dans le neuf. En souscrivant un prêt VEFA ou CCMI, vous avez la possibilité de faire construire une maison neuve ou d’acquérir un appartement neuf grâce à un système de financement dédié. Le principe est assez simple. Si, en tant que futur acquéreur, vous souhaitez acheter un bien sur leboncoin par exemple ou investir dans un programme immobilier, votre emprunt vous permet de payer progressivement le prix de votre logement en fonction de l’avancement des travaux.

Le règlement de l’acquisition, dans le cadre d’un achat/vente en état futur d’achèvement ou d’un contrat de construction de maison individuelle, est échelonné selon un calendrier de paiement préalablement établi. Après le dépôt de garantie (environ 5 % du montant global), l’acquéreur est amené à répondre à des appels de fonds au fur et à mesure de la construction du bien. Les promoteurs demandent en général un versement de 35 % à l’achèvement des fondations et 70 % à la mise hors d’eau.

Lire également : Comment économiser de l'argent sur votre prêt immobilier

Bien sûr, comme pour un prêt immobilier classique, il vous faut également constituer un dossier administratif complet et prouver à la banque que vous êtes solvable pour pouvoir bénéficier d’un crédit VEFA ou CCMI. Le fait que vous disposez d’un apport personnel assez conséquent augmentera largement vos chances auprès des établissements. En principe, un apport (10 % au minimum) qui peut couvrir à la fois le dépôt de garantie et les droits de mutation ou frais de notaire devrait suffire à prouver votre capacité d’épargne aux yeux des organismes prêteurs.

Le paiement au comptant

Le paiement au comptant est la solution la plus simple pour acquérir un bien immobilier, et ce, aussi bien dans le neuf que dans l’ancien. Avec ce mode de financement, vous bénéficierez d’une importante réduction sur le prix d’achat. Le fait est que les promoteurs proposent généralement des remises pour les achats au comptant.

Pour pouvoir payer la totalité du montant du bien dès la signature du contrat de vente, vous avez trois options. L’idéal serait que vous disposiez d’une bonne épargne. Dans le cas où le budget est insuffisant, vous pouvez soit miser sur un crédit personnel/privé, soit recourir au crowdfunding immobilier.

Article similaire