Défiscaliser

Quelles aides pour quels travaux ?

Un système de subventions pour la rénovation domiciliaire fonctionne en France sous les auspices d’une agence gouvernementale de logement, l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat (ANAH).

Ils offrent trois subventions principales : Ma Prime Renov et Habiter Mieux et Habiter Serein.

A lire aussi : Investir dans une SCPI : nos conseils

Subventions pour améliorer l’efficacité énergétique

Depuis 2021, le premier est devenu le principal système de subventions, mais il vise principalement à améliorer l’efficacité énergétique. Nous couvrons donc la subvention dans notre Guide de l’assistance financière pour l’efficacité énergétique. En effet, les deux subventions se concentrent sur l’efficacité énergétique, de sorte que votre projet devra avoir ces améliorations comme priorité principale.

Bien que l’aide financière soit disponible dans toute la France, l’accès aux subventions est soumis à une évaluation des ressources, et le niveau de la subvention est plafonné. De légères variations par rapport aux règles nationales se produisent également au niveau départemental.

A lire également : Qui peut me renseigner sur la loi Pinel ?

De plus, même si vous répondez aux critères d’éligibilité, la subvention n’est pas accordée en tant que droit automatique ; chaque cas est examiné selon ses mérites, dans les limites du les principales règles et conformément aux priorités locales.
De nombreux conseils de comté et régionaux disposent également de programmes d’aide à la rénovation domiciliaire, tant pour les propriétaires que pour les propriétaires. L’aide est souvent complémentaire aux programmes nationaux.

Il peut également être disponible pour soutenir l’amélioration des zones désignées d’intérêt architectural ou historique particulier, appelées Zones de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager (ZPPAUP), Secteur Sauvegardé ou Aires de Mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine (AMVAP).

Assistance aux propriétaires de maisons d’hôtes

Certains conseils sont particulièrement actifs dans l’assistance aux propriétaires de maisons d’hôtes, nouveaux ou existants, bien que ce ne soit pas le cas partout, étant donné que dans certaines régions du pays, il y a une surabondance de ces propriétés.

Les propriétaires de chambres d’hôtes seraient mieux avisés d’essayer d’abord le site Web de votre Conseil Général ou Conseil Régional pour savoir s’il y a quelque chose de disponible, puis faire un suivi par une visite ou une demande écrite.

Vous pouvez également constater que certaines maires locales offrent une aide financière, souvent sous la forme d’une subvention pour aider à l’amélioration de la façade extérieure du bien, en particulier s’il est situé dans une zone d’amélioration. Une fois de plus, leur subvention sera considérée en même temps que celle disponible de ANAH.

Article similaire